#20 – HORS SÉRIE : Carnets de recherche 3

1:29:58
 
Partager
 

Manage episode 292147545 series 2539638
Par Cause Commune, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Contexte

Nous poursuivons l’écoute et l’analyse des paroles de manifestant.es Gilets Jaunes avec Patrick Bruneteaux. L’émission précise d’abord le terme de Poujadisme dont ont été accusés les Gilets Jaunes et pourquoi ce concept ne s’applique pas pour définir cette mobilisation.

La crise démocratique mise en lumière par ce mouvement témoigne d’une revendication forte d’écoute de la part des gouvernants. On entend des propos riches tels que « nous voulons prendre part au décisions politiques« , « qu’ils dégagent, qu’on change ces institutions qui ne nous ont rien donné« . La méfiance envers toute forme de représentation s’articule avec un rejet de la personnification du pouvoir qu’Emmanuel Macron porte à son paroxysme. Comment expliquer ce creuset ?

Par la fatigue « de voir toujours les mêmes au pouvoir », cette classe de professionnels de la politique, dont les scandales de corruption ou de détournement d’argent public ne cessent d’accentuer la colère. Par le sentiment que la même politique est menée depuis des années quelque soit la couleur partisane des gouvernants. Le mot populisme est alors brandit afin de disqualifier celle et ceux qui ne comprendraient pas la complexité de la gestion de l’État. Voilà ce qui s’est joué pendant l’année 2018-2019 selon le sociologue : l’accès à l’espace de discussions techniques par des non-professionnels et de l’expertise et de la politique.

Étonnant que cette révolte naisse un an après l’élection d’un Président prétendant mettre fin à cet « ancien monde » et fasse élire de manière inédite des membres de la société-civile à l’Assemblée Nationale. Une chimère signifiant que l’essoufflement démocratique précède son élection.

La deuxième partie de l’émission est consacrée à la répression inouïe du mouvement des Gilets Jaunes. Patrick Bruneteaux a rédigé sa thèse sur le maintien de l’ordre en France et nous en raconte l’histoire. Alors que les politique de maintien de l’ordre et les pratiques de manifestants sont de plus en plus pacifiques depuis un siècle comment expliquer ces nombreux mutilé.es, blessé.es et même des morts pendant les manifestation des Gilets Jaunes ?

Bibliographie / Filmographie / Podcast

  • Tribune de Sophie Wanich et Marc Abélès, « Les Gilets Jaunes incarnent un mouvement profondément démocratique »
  • Dominique Rousseau, Les Gilets jaunes : crise politique ou crise de régime ? AOC, 11 décembre 2018
  • Gérard Noiriel, Histoire populaire de la France. De la guerre de Cent ans à nos jours, Agone 2018
  • Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot, La violence des riches. Chronique d’une immense casse sociale, La Découverte, 2014
  • Anne Steiner, Le goût de l’émeute : manifestation et violence de rue dans Paris à la Belle Époque, L’Échapée, 2012
  • Fabien jobard et Olivier Fillieule, La Politique du désordre. La police des manifestation en France, Seuil, 2020

À l’oreille

Pas de musique pour cette hors-série, seule les archives sonores récoltées par Cause Commune rythment cette émission.

1273 episodes