#109 Olivier Brourhant - Mantu - 55 pays, 96% de croissance annuelle, un demi-milliard de CA en 13 ans… tous les secrets pour “Scaler”

2:17:01
 
Partager
 

Manage episode 248117128 series 2348486
Par Génération Do It Yourself and Matthieu Stefani, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans cet épisode de Génération Do It Yourself, j’ai appris comme jamais. Je cherche à faire un MBA à ma manière avec ce podcast, et avec Olivier Brourhant, j’ai tellement appris en un épisode que je peux dire que c’est réussi (au moins pour moi!).

Moins connu que des grands noms (tout aussi impressionnant) tels que Jacques-Antoine Granjon ou Marc Simoncini, il mérite pourtant sa place sur les podiums. Car en seulement 13 ans, le mec a réussi avec Mantu un truc totalement dingue. Disons-le carrément, un exploit dans le monde entrepreneurial : fonder un mastodonte sur fonds propres et l’ouvrir dans 55 pays.

“Je n’ai pas l’impression de faire un job plus différent de quand je gérais mon asso étudiante.”

Du haut de ses 6500 collaborateurs et de son taux de croissance annuel qui atteint des sommets (on parle quand même de 96% de croissance annuel !), il prend le temps de nous faire une véritable séance de coaching : comment ouvrir un nouveau pays ? Avec quel budget ? L’importance de l’écoute de son client plus que du réseau, le respect des valeurs, comment bien manager ses équipes ? Olivier nous donne toutes ses recettes pour, comme lui, monter un hyper business partout dans le monde avec 62 500€ en poches.

“On fait un métier passionnant. Un des métiers les plus géniaux et compliqués du monde : on ne traite qu’avec des problématiques difficiles mais avec des gens brillants. C’est passionnant pour cela.”

Un épisode plein d’enseignements avec celui qui ne dit jamais “je” (contrairement à l’invité de la semaine dernière, Carole Juge, qui elle travaille son “je”, car elle était trop inclusive, chacun son jeu!) et qui j’en suis convaincu, aura énormément d’impact sur le business de beaucoup d’entre vous.

Un immense merci à Jules Trecco pour la mise en relation ! Sans lui, cet épisode n’aurait pas pu voir le jour. Alors s’il vous a plu allez tous le demander sur LinkedIn et acheter un Angell Bike.

Un petit coucou à mes collaborateurs que j’ai cités et qui font de l’incroyable travail : Laurent Kretz (allez vite écouter son podcast le panier), Louis Dumoulin, Maxime Couraud, Camille Schreiner et Pierre Stefani, qui en plus d’être un associé génial est un super grand frère.

Il nous donne aussi quelques bonnes lectures :

# Good to Great de Jim Collins (ou sa version traduite De la performance à l’excellence : devenir une entreprise leader)

# Freakonomics de Levitt et Dubner

# Fondation d’Isaac Asimov, un must read en science-fiction (et plus généralement Isaac Asimov)

On a parlé des (excellents) épisodes :

#73 Marc Simoncini – De Meetic à Jaina – Les montagnes russes de l’entrepreneuriat

#56 Maxime Topolov - ADYAX - 13M€ de CA dans le luxe, les pieds dans les Crocs

Merci à Morgan pour la musique et le mixage. Contactez-le sur studio-module.com !

🙏 N’oubliez pas de partager, c’est simple et ça m’apporte beaucoup, et AUSSI de

laisser un gentil commentaire sur iTunes avec 5 étoiles 🙂

Si vous cherchez une armée de passionnés pour vous développer sur le digital et l’innovation → gdiy@cosavostra.com

139 episodes