#60 - Lisa Gachet : Soulever des montagnes

1:03:22
 
Partager
 

Manage episode 201107079 series 2129683
Par Nouvelle École and Antonin Archer, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
C’est quoi la réussite en fait ?

Je regardais la télé pour la première fois depuis des mois et il y avait encore les mêmes émissions ; il y en avait une avec Drucker et des comiques qui faisaient des blagues. Drucker avait la même tête, mais des cheveux blancs à la texture étrange, genre moquette ; j’ai zappé.

Sur France 5 des pêcheurs parlaient de leur métier. Le fils disait qu’il aimait beaucoup la pêche, que c’était le métier qu’il voulait faire en grandissant et qu’il espérait bien reprendre le bateau de son père. Je me suis imaginé me levant à quatre heures pour aller trimballer du poisson de bâbord à tribord, sur une mer agitée, tous les jours de ma vie. J’ai le mal de mer ; les bateaux sentent un peu comme les autocars en plus fort.

Mais il avait l'air heureux ; beaucoup plus heureux que les auteurs que j'ai lus récemment. Ces gens ont pourtant tout pour être heureux : ils sont riches, ils sont célèbres et ils ont fait beaucoup de choses considérées par tous -- moi compris -- comme valables, cool, importantes. Pourtant ils dépriment à longueur de roman ; ils me dépriment également.

Lui s’en fout complètement. Il veut ramasser du poisson dans l’eau, puis le vendre, et puis recommencer. Je n'arrive pas à me sortir ce type de la tête.

Il n’a pas besoin qu’on vienne lui décerner le prix du meilleur pécheur pour avoir envie de pêcher. Il était content de passer à la télé, mais je doute que cela ait été son but ; ou alors il est fin stratège. Et s'il avait voulu devenir pêcheur pour passer à la télé, y serait-il parvenu ?

Qu’est-ce qui est important ?

Les invités de Nouvelle École parlent souvent de "faire les choses pour les bonnes raisons". Je ne connais pas les bonnes raisons, mais j'émets une hypothèse : quand on fait les choses pour soi, parce qu'on se sent bien en le faisant, on a moins de chances de se tromper.

Je crois que si Lisa Gachet perdait tout, elle continuerait à fabriquer des choses avec ses mains. C'est une hypothèse, je ne lui ai pas demandé ; j'aurais dû.

Et je crois que si les caméras n'étaient jamais venues filmer ce jeune pêcheur, ça n'aurait rien changé à sa vie ; il aurait continué à le faire pour lui. C'est un bon point de départ.

Lisa Gachet est la créatrice du site de DIY Make My Lemonade, elle est également directrice artistique de la marque Wear Lemonade, qu'elle a fondée.

Se retrouver dans l'épisode :

  • 03:00 Fallait-il quitter Bordeaux ?
  • 09:00 "Toutes les filles de ma classe voulaient être stylistes". Sa volonté d'être différente.
  • 16:00 Se donner les moyens de ses ambitions.
  • 24:00 L'expérience de travail la plus traumatisante et enrichissante de sa vie.
  • 29:00 Le lancement de son blog Make My Lemonade
  • 32:00 Pourquoi le blog a aussi bien marché ? Comment s'en inspirer
  • 44:00 "Je veux que ce soit parfait", l'importance de l'exigence.
  • 53:00 Comment rester enthousiaste
  • 57:00 Qu'est-ce que réussir ? Que faut-il sacrifier ?

Références de l'épisode :

Pour aller plus loin :

Merci infiniment d'avoir écouté ! Si vous avez aimé cet épisode, vous pouvez vous abonner à Nouvelle École et laisser une note (5 étoiles :) ) et un avis sur votre plateforme préférée :

Si vous voulez recevoir 3 recommandations de lecture, applications, films ou autres de ma part, chaque vendredi, inscrivez-vous à ma newsletter privée.


Si vous voulez participer à la construction de Nouvelle École, par exemple en influençant le choix des prochains épisodes Bonus, rejoignez la communauté Patreon.


Suivez-moi sur les réseaux sociaux :

Faites un tour sur le site de Nouvelle École.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

91 episodes