#097 đŸŒ [SEO] Google keyword planner surestime les volumes de recherche. (Attention Ă  ton SEO et Ă  tes pubs)

11:02
 
Partager
 

Manage episode 308466760 series 2938106
Par Olivier CLEMENCE, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Inscris-toi à la BlackBox et reçois du lundi au vendredi mes conseils pour développer ton e-commerce :

https://www.reussir-mon-ecommerce.fr/cp-blackbox/?afid=podcast

Est-ce que tu utilises le Google Keyword Planner (GKP) pour ton SEO ou ton SEA ?

Alors lis bien ce qui va suivre !

Dans l’épisode du jour, je t’explique pourquoi il vaut mieux prendre avec des pincettes les volumes de recherche donnĂ©s par cet outil 🧐

---- RĂ©sumĂ© de l’épisode ----

J’ai rĂ©cemment lu une Ă©tude d’Ahrefs sur le Google Keyword Planner (GKP).

Il s’agit de l’outil que Google met Ă  ta disposition, gratuitement, pour analyser les volumes sur les mots-clĂ©s que tu souhaites utiliser pour ton SEA (publicitĂ© payante)

(Et si tu ne connais pas Ahrefs, c’est une entreprise spĂ©cialisĂ©e dans le rĂ©fĂ©rencement naturel et qui vend un outil all-in-one dĂ©diĂ© au SEO 😉).

Donc Ahrefs a étudié prÚs de 72 000 mots-clés et a comparé les volumes donnés par le GKP et la Google Search Console (GSC).

Il faut savoir que les valeurs de la GSC sont considérées comme étant les plus fiables. Les données des autres outils étant des estimations un peu plus larges.

Le seul petit souci, c’est que sur la GSC, tu ne peux obtenir les volumes que sur les mots-clĂ©s pour lesquels ton site est dĂ©jĂ  en premiĂšre page de Google.

Pour ton rĂ©fĂ©rencement naturel, tu auras donc besoin d’autres outils comme le GKP.

Dans son Ă©tude, Ahrefs s’est aperçus que 91 % des volumes donnĂ©s Ă©taient surestimĂ©s par le GKP 😹

Le souci, c’est que dans plus de la moitiĂ© des cas, l’écart est supĂ©rieur Ă  50 % entre les valeurs du GKP et celles de la GSC.

Pour un mot-clé avec un volume estimé de 15 000 recherches par mois, le volume réel serait plutÎt de 10 000.

Alors, quelle est l’efficacitĂ© rĂ©elle du GKP ? đŸ€·â€â™‚ïž

Ces Ă©carts sont problĂ©matiques Ă  la fois pour ceux qui utilisent cet outil pour leur publicitĂ©, mais aussi pour ceux qui s’en servent pour leur SEO.

On peut lĂ©gitimement se demander si Google ne gonflerait pas les volumes pour donner envie aux propriĂ©taires de sites d’investir dans de la publicitĂ© sur certains mots-clĂ©s ?

Je ne sais pas si c’est volontaire de leur part ou non. D’ailleurs, je prĂ©fĂšre ne pas me prononcer lĂ -dessus đŸ€«

Une autre explication serait que le GKP regrouperait des variations d’un mĂȘme mot-clĂ© (si ce dernier est mal orthographiĂ© par exemple).

Autrement dit, dans ses estimations, il additionnerait les volumes de requĂȘtes comme “chaussures pas cher“ et “chaussures pas chĂšres“.

On pourrait se dire que c’est plutĂŽt une bonne chose, mais ce n’est pas forcĂ©ment le cas.

Il faut que toi, tu puisses voir quelle est la variante la plus intĂ©ressante pour ton rĂ©fĂ©rencement naturel 🔎 Et là
 Ce n’est pas faisable.

De plus, pour des recherches géolocalisées, le GKP ne fera pas la distinction entre les différentes zones géographiques.

Bref, c’est compliquĂ© de se baser uniquement sur le GKP pour estimer les volumes de recherche sur les mots-clĂ©s qui t’intĂ©ressent.

Je te recommande donc vivement d’utiliser des outils plus puissants (mais payants), comme Ahrefs justement, ou son concurrent direct SEMrush.

Je te rappelle aussi que si tu as besoin d’amĂ©liorer tes connaissances en SEO, j’ai crĂ©Ă© une formation sur le rĂ©fĂ©rencement naturel pour les sites e-commerce 👹‍🎓

124 episodes