Emission 4 : Retrospective

50:55
 
Partager
 

Manage episode 223519684 series 2388340
Par jazzaporquerolles, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Bienvenue dans le 4ème épisode de la saison 2 ! La fin d’année offre souvent l’occasion de ralentir le rythme et parfois même de jeter un regard nostalgique dans le rétro-viseur sur les bons moments passés et les émotions qui nous ont marqué. Honneur à monsieur Aldo Romano, grand monsieur du jazz français enfin du jazz franco-montmartaux-ritalien - origines qu’il l’évoque dans cet extrait d’une conférence donnée à Porquerolles en 2014. Comment la musique peut-elle inspirer ou même sauver un enfant d’immigré rebelle & rejeté ? Laissons Aldo raconter son histoire… — Si Aldo Romano semble avoir trouvé dès son plus jeune âge cette force en béton qui l’accompagna tout au long de son parcours musical, la chanteuse brésilienne Monica Passos impressionne également par la précocité de sa vocation, dont le feu ne semble pas prêt de s’éteindre. Pour elle tous les enfants devraient chanter jouer et danser… bref, écoutons-là nous interpeller, avant de retomber sur un petit instant surprise capté en 2003 sur la scène du fort .. — Ahhhh… sous ce figuier nos amis musiciens aiment mêler leurs voix et leurs âmes, quelle que soit la tonalité c’est la liberté de ton qui règne, en harmonie avec un auditoire libre de participer ou de se laisser conquérir, ou pas, car aller dans l’inconnu de soi ne se fait pas sans risques. Aller dans l’inconnu de soi c’est ce que préconise aussi souvent un certain Bernard Lubat cet, “anarchiste” qui cela dit organise depuis aussi longtemps que Jazz à Porquerolles un festival, “frère” dans le sud-ouest, dans so bonne ville d’Uzeste en Gironde. Mais sorti de son ermitage Bernard ose tout, dit tout ce qu’il veut, alors écoutons-le lors d’une masterclass porquerocknrollaise en 2014… avant une autre surprise pas piquée des hannetons et des cigales. — Ah sacré Bernard Lubat - improvisant à l’orgue sur un texte de Pierre Desproges chanté par Thomas de Pourquery lors des Victoires du Jazz de 2013 année de l’a…scese - bref dans cette discussion que nous venons d’entendre Bernard avait évoqué son souvenir encore tout vivace d’une performance à Jazz à Porquerolles de Hamid Drake, un autre grand percussionniste à l’esprit libre.. un nom qui pourrait vous rappeler des souvenirs récents puisqu’il fût de nouveau invité à jouer sur l’île en juillet 2018. Né américain mais passé depuis par les monastères yogi indiens tout autant que les écoles Sufi en Turquie, Hamid lorsqu’interrogé sur le sujet de la connaissance de soi en a, des choses à dire… en soi, Hamid est une personne solaire qui rayonne de sagesse et de joie - peut-être le percevrez-vous dans ce prochain entretien qui conclue cette émission “retrospective”. Comme avec Monica il aura été question avec Hamid de la place que prend en soi Dieu ou la musique c’est pareil, à la droite du coeur et à la gauche du déhanché du swing. Let’s go - here we go ! Conception & Production Radiophonique : Victor Conradsson

25 episodes