Jérôme Fillol: "Porter le maillot toulousain devant mon grand-père agenais, ça m'a toujours fait rire"

36:50
 
Partager
 

Manage episode 316669848 series 2916441
Par Eurosport Discovery, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

On a tous dans nos contacts et surtout dans nos souvenirs ces mecs qui nous marquent dans notre cher rugby. Des mecs qui attachent et qui accrochent, les indéboulonnables de l’amitié, toujours au soutien sur et en dehors du terrain, les fidèles parmi les fidèles. Ceux qui, en un quart de seconde et en un fou rire au téléphone, peuvent te faire traverser la France pour des retrouvailles et une bringue efficace en pleine semaine de boulot. Bref ceux qui savent, qui sentent et qui sont là.


Je vous mets au défi de ne pas en trouver un dans vos répertoires. Perso, je pourrais vous citer toutes celles et ceux qui, grâce au rugby, m'ont permis de grandir et d'affronter la vie : il y a les Luc, les Pierre, les Salim, les Eugénie, les Norbert, les Rodolphe, les Topher, les Nani... et au milieu de cette liste infinie, il y a Jérôme Fillol. Presque 20 ans d’amitiés.


Biberonné au rugby, enfant de la balle ovale, tout n’a pas été rose pour la belette et pourtant il a l’un des plus beaux palmarès du rugby français et une belle reconversion. Il faut dire qu'il n’a pas dormi et a su anticiper l’après.


Formé à Agen passé par Toulouse, puis au Stade Français, il s'expatriera quelques saisons au Racing avant de finir sur un titre en 2015 avec le Stade Français. Cinq boucliers de Brennus, autant de clubs et 17 ans de carrière plus tard, le voilà, à bientôt 44 ans, père de deux garçons, et gérant de deux enseignes à Bordeaux : La Belle Saison et O Bureau.


Fils et petit-fils de rugbyman, il a plusieurs fois porté le maillot des Baabaas dont le grand-père, Guy Basquet, était l’un des créateurs. Je pourrais vous écrire un livre sur l’animal tellement j’ai de belles anecdotes sur lui, sur nous mais, comme on le dit toujours, tout ce qui est dans le rugby reste dans le rugby... Alors autant entrer tout de suite dans le vif du sujet.


Bienvenue Mila dans Poulain Raffûte... et bonne écoute !


Emission concoctée par Raphaël Poulain, raffûteur en chef, et Arnaud Beurdeley, journaliste reporter au Midi-Olympique, et réalisée par Sébastien Petit, journaliste pour Eurosport.


Ecoutez d'autres épisodes :


Kevin Gourdon : "Je suis super excité par cette nouvelle vie qui m'attend"


Jérémy Clamy-Edroux : "Peu importe le jugement des gens, ma seule crainte, c'était celui de mon père"


Hugo Bonneval : "Je n'ai pas la force mentale de me dire que ma carrière est finie"


Gillian Galan : "J’aimerais faire un match d’adieu avant de passer à une nouvelle vie"


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

105 episodes