Existence d'un lien entre nuits courtes et risque de développer une maladie neuroévolutive - L'écho du terrain

5:02
 
Partager
 

Manage episode 292284317 series 2351110
Par saooti saooti and Saooti saooti, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Un sommeil de six heures ou moins par nuit entre l’âge de 50 à 70 ans est associé à un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée, d'après une étude menée par des chercheurs de l’Inserm et d’Université de Paris en collaboration avec University College London (UCL). Ils ont mené cette étude auprès de 8 000 personnes adultes britanniques suivies durant plus de 25 ans. Les résultats n'établissent pas de lien de cause à effet, mais ils suggèrent l’existence d’un lien entre la durée du sommeil et le risque de démence.

405 episodes