Emission 3 : Et demain ? Les bonnes pratiques à développer, soutenir, encourager - Les violences conjugales à l'épreuve du confinement

40:54
 
Partager
 

Manage episode 278641197 series 1190320
Par Saooti Admin, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Bilan des actions mises en place au printemps dernier, des initiatives et des dispositifs à développer ou à renforcer afin que la lutte contre les violences faites aux femmes soit enfin à la hauteur des enjeux. Selon le rapport « Les violences conjugales pendant le confinement », rendu en juillet 2020, réalisé par la MIPROF (mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains) : -le 3919 a reçu près de 45 000 appels du 16 mars au 10 mai, dont 29 400 en avril, soit 3 fois plus que lors des mois précédents. -5 fois + d’appels sur la plateforme arretonslesviolences.fr du Ministère de l'Intérieur -3 fois plus de signalements sur le 114 -+ 48 % d'interventions de la police et de la gendarmerie pour des violences intra-familiales en France, + 33% à Paris. Pour en parler, nous recevons : -Aurélie Latourès, chargée d'études à l’Observatoire régional des violences faites aux femmes, au centre Hubertine Auclert, -Lily Andreux, du collectif Nous toutes 92, -Anne-Charlotte Jelty, directrice du CIDFF 92, centre d’information sur les droits des femmes et des familles, -Myassa Messaoudi, écrivaine et militante féministe franco-algérienne, -Patricia Cerisay, présidente du comité Femmes Solidaires de Nanterre, -Laureen Genthon, adjointe au maire de Nanterre en charge des Droits des femmes et conseillère départementale des Hauts-de-Seine. Les numéros d'urgence si vous êtes victime ou témoin de violences faites aux femmes : -En cas d’urgence : appelez le 17 ou envoyez un sms au 114 (24h/24, 7jrs/7) -Vous pouvez également vous rendre au commissariat le plus proche, sans attestation. -Vous pouvez enfin appeler le 3919 tous les jours de la semaine, de 9h à 21h. Le dispositif Alerte pharmacie est relancé : en cas de violences, allez chez votre pharmacien qui contactera les forces de l'ordre. Pour obtenir une information, une écoute, un accompagnement juridique, vous pouvez contacter : -Femmes victimes de violences 92 : 01 47 91 48 44 - Du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30. -Comité Femmes solidaires de Nanterre : 07 67 07 51 95 - Du lundi au samedi de 10h à 19h.CIDFF 92 Nord (centre d’information sur les droits des femmes et des familles) : 01 71 06 35 50 - Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h sauf le mercredi après-midi. -AFED 92 (Accueil des femmes en difficulté) : 01 47 78 81 75 - Du lundi au vendredi de 9h à 16h. -Au commissariat de police de Nanterre : 01 55 69 46 50 ou au 54, rue du 19-Mars-1962. La brigade locale pour la protection des familles reçoit de 9h à 19h. Pour une communication « silencieuse » : Signaler un viol ou une agression : tchat en direct avec la police en tapant « tchat violences sexuelles et sexistes » sur internet. 24h/24, 7j/7. Poser une question, obtenir un conseil ou une orientation : tchat anonyme et gratuit en tapant « tchat Comment on s'aime » sur internet. De 10 h à 21h, 7j/7. Si vous êtes témoin de violences, si vous entendez des cris chez vos voisins, appelez immédiatement la police. Pour les violences sur enfants: appelez le 119, 24h/24, 7jrs/7

1094 episodes