#16 Alexandre Martucci (Crazy Villas) - Des enterrements de vie de célibataires à l’immobilier : les recettes d’une aventure entrepreneuriale inattendue

55:56
 
Partager
 

Manage episode 308065412 series 2857326
Par ClubFunding, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Retrouvez la timeline de l’épisode en bas du descriptif.

« Sur le vol retour de Budapest, un des gars a dit : "Alex, il faut le vendre ton truc". Juste cette petite phrase, 1h45 de vol, ça a suffi à cogiter. »

L’histoire d’Alexandre Martucci, c’est celle d’un parcours de vie et d’un business atypiques, au point d’attirer l’attention du cinéma français en 2018. Une histoire qui commence à Limeil-Brévannes, en banlieue parisienne, où il rencontre son meilleur ami et futur associé, Aurélien Boudier.

Grâce à l’exemple et la ténacité de son père, Alexandre intègre HEC en 2001. Malgré ce qu’il pense à l’époque, c’est là que « tout commence ». Pourtant, rapidement, il assume s’être trompé. Sa première expérience en audit à la sortie d’école ne le convainc pas : il fait le choix du cœur et divise son salaire par deux. Alexandre rédige la lettre de motivation de sa vie pour Eurosport et intègre la chaîne télévisée en tant qu’acheteur de droits du foot.

En 2007, l’un de ses amis se marie : il est chargé d’organiser l’enterrement de vie de garçon et choisit Barcelone pour destination. Alexandre devient l’organisateur officieux dans son groupe d’amis et se charge de nouveaux EVG à Cracovie puis à Budapest. En revenant de la capitale hongroise, l’un de ses amis lui suggère d’en faire un business. Il ne lui faudra que quelques mois pour convertir l’idée en business et se lancer.

« En fait on a juste révolutionné un peu le gîte rural, mais la catégorie existait déjà. »

Les deux associés créent Crazy EVG – Crazy Voyages et vont jusqu’à faire voyager 60 000 amis à travers l’Europe. Leur aventure inspire même « Budapest », un film dans lequel Jonathan Cohen et Manu Payet interprètent leurs rôles. Au milieu de ce succès, Alexandre et Aurélien comprennent cependant très vite qu’ils doivent se lancer dans l’immobilier et acheter les appartements dans lesquels ils logent leurs clients, de Prague à Budapest.

Pourtant, plusieurs raisons les amènent à revoir leur copie : les problèmes de copropriétés causés par les nuisances de leurs locataires, la difficulté pour emprunter à l’étranger et la demande des clients d’importer le concept d’appartements pour se retrouver entre amis en France.

Dans une logique patrimoniale, Alexandre et Aurélien achètent en 2017 leur première villa dans le Loiret qui répond à toutes ces problématiques. Et dupliquent le modèle. Des maisons avec piscine situées à moins de deux heures de Paris, isolées du voisinage, pour se retrouver entre amis, en famille ou entre collègues. Le projet fait recette et aboutit à la création de Crazy Villas. Le covid démontre rapidement l’appétence pour leur solution…

« La location saisonnière, en campagne, de maisons, n’importe où dans une zone touristique… a des problématiques qu’on a été habitués à affronter et à cracker, et on a encore beaucoup de choses à faire. »

La villa crazy, c’est un gîte comme il en existe plus de 100 000 en France aujourd’hui, mais à l’expérience client améliorée, modernisé, bien équipé et avec une réservation 100 % en ligne. De quoi remettre au goût du jour une offre plus qu’installée dans l’hexagone.

Alexandre en est convaincu : la profondeur de marché est énorme. Aujourd’hui, Crazy Villas c’est 25 villas et un développement fulgurant grâce à un point fort : la logistique. Les deux associés ont su appliquer les leçons de Crazy EVG dans des gîtes situés en pleine campagne, loin de tout service de conciergerie. Avec un CDI pour 5 villas et un entrepôt pour 12 villas, Crazy Villas a su prendre une avance considérable sur ses éventuels concurrents.

De l’enterrement de vie de célibataires à la location courte durée en pleine campagne française, il n’y a qu’un pas qu’Alexandre a su brillamment franchir. Un épisode riche en anecdotes entrepreneuriales !

Timeline

- 01’25 : De HEC à Eurosport

- 07’44 : La genèse de Crazy Voyages - Crazy EVG

- 20’13 : Crazy Villas, la naissance d’une idée

- 27’17 : La conquête d’un marché plus profond

- 42’07 : L’user experience de Crazy Villas

- 50’54 : Les questions rituelles d’Émilie

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.

33 episodes