1994, le « Roughneck Jamalski » s'installe sur Nova

5:23
 
Partager
 

Manage episode 278711863 series 2404325
Par Radio Nova, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « African Border » de Jamalski.

« African Border » : un morceau qui nous replonge dans les 90’s avec le emcee américain Jamalski. Jamal Mitchell (à la ville), est, comme le rappeur Nas, fils d’un jazzman. Son père Léo Mitchell a en effet été pendant des années le batteur de Chet Baker. Jamalski, ex membre du crew Boogie Down Productions, où il officiait en back-up de KRS One, sort en 1993 sa première tape

Roughneck Reality, sur laquelle on retrouve le titre « African Border ». Cette même année, le emcee américain sera invité en France et se produit aux côtés de DJ Kheops et de Cut Killer. Ce dernier anime à cette époque le Cut Killer Show sur les ondes de Radio Nova.

C’est par ce biais que les Français connaîtront assez tôt les performances de ce emcee hors pair. En 1994, Jamalski monte la première soirée jungle au Village à NYC, il part ensuite s’installer sur la West Coast. Le plus punk des toasters qui se fait appeler le « Roughneck Jamalski » est un véritable activiste de la scène jungle ragga drum’n’bass depuis plus de vingt ans. Il vivra un temps en France dans les années 2000 et repassera souvent par les studios de Nova. Des Nova[Mix]Club aux Nuits Zébrées - ceux qui étaient présents à Montpellier en 2005 s’en souviennent. Le emcee américain est notre Nova Classic ce lundi.

Visuel : (c) capture d'écran YouTube



See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

431 episodes