Nouvelles technologies - Vendée Globe, des marins ultra connectés

2:06
 
Partager
 

Manage episode 281439215 series 97179
Par France Médias Monde, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Pour réaliser un tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance, les skippers engagés sur la 9e édition du Vendée Globe disposent à bord de leurs bateaux d’un système de communication mer-terre ultra performant qui passe par satellite. En plus d’être confrontés aux tempêtes, à la houle, aux icebergs, ou aux avaries mécaniques, les marins doivent faire face à une extrême solitude qu’impose le Vendée Globe. Ils bénéficient cependant d’une aide invisible depuis l’espace avec le réseau satellitaire Certus d’Iridium et d’un dispositif de communication mis au point par l’entreprise Thales. 66 satellites qui tournent autour de la Terre Ce système qui offre aux navigateurs une connectivité constante sur toutes les mers du globe leur permet aussi de garder un lien indispensable avec leurs proches, nous précise Antoine Mermod, président du groupe des voiliers de très haute technologie de la classe Imoca, engagés dans cette compétition surnommée « l’Everest des mers ». « Lorsque l’on se retrouve à 5000 nautiques des côtes, il n’est plus possible d’utiliser un réseau mobile GSM. La seule solution pour communiquer avec la terre est de passer par les satellites. Le dispositif le plus récent est le système Iridium avec les antennes de Thales qui utilise un maillage de 66 satellites tournant autour de la Terre sur des orbites basses », dit-il. « Sur le bateau on installe une antenne pour envoyer et recevoir des messages le signal passe de satellite en satellite jusqu’à une station terrestre située en Arizona et injectée ensuite dans le réseau Internet pour acheminer les informations jusqu’au destinataire final », détaille-t-il. Puis il ajoute : « Ce dispositif est une aide précieuse pour les skippers du Vendée Globe seuls en mer qui sont confrontés à des conditions extrêmes pour passer entre deux tempêtes des moments intimes avec leurs amis et leurs familles ou de partager avec leurs fans leurs performances sportives ». Un périple de 40 000 kilomètres Partie des Sables-d’Olonne le 8 novembre dernier, l’arrivée de la 9e édition du Vendée Globe est pronostiquée aux alentours du 21 janvier 2021. Après un périple d’environ 40 000 kilomètres, les 6 femmes et les 27 hommes qui ont bravé les fureurs de l’Atlantique, du Pacifique et de l’océan Indien, devraient retourner à bon port en Vendée. Leurs aventures sont à suivre en temps réel en images, en vidéo et en audio sur les réseaux sociaux ou le site officiel du Vendée Globe. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

601 episodes