La Cour suprême, toujours indépendante malgré les manœuvres de Trump

14:39
 
Partager
 

Manage episode 295717924 series 2516519
Par Slate.fr, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Cette semaine dans New Deal, focus sur la Cour suprême. Les vacances d'été arrivent et comme tous les ans, la Supreme Court of the United States (SCOTUS) rend un certain nombre de décisions sur les affaires qu'elle a traitées dans l'année.

Nous l'avions dit dans un épisode enregistré au lendemain de la disparition de Ruth Bader Ginsburg, la Cour joue un rôle incroyablement important dans la définition des politiques publiques aux États-Unis. Son arbitrage peut renverser des décrets exécutifs, des législations ou des jurisprudences.

On sait que Trump a nommé trois juges très conservateurs, faisant basculer la majorité de la Cour clairement à droite. Et pourtant, les décisions annoncées ce jeudi 17 juin sont assez modérées.

Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l'actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l'IFRI, et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Cutting It Close», de DJ Freedem

94 episodes