Colin Powell, un pur produit de la méritocratie américaine instrumentalisé par l'administration Bush

14:37
 
Partager
 

Manage episode 305113143 series 2613826
Par Slate.fr, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Ce lundi 18 octobre, nous avons appris la disparition de Colin Powell, le secrétaire d'État de George W. Bush, connu pour son rôle déterminant dans le déclenchement de la guerre en Irak et ce, malgré sa réticence. Il avait en effet prononcé un discours à l'ONU en février 2003, affirmant que l'Irak développait des armes biologiques et nucléaires –il a ensuite regretté cette assertion dont il a appris plus tard qu'elle était fausse.

Colin Powell est un personnage important pour d'autres raisons. Notamment parce qu'il est représentatif d'une ascension sociale par l'armée, typique des Afro-Américains, et aussi parce que sa disparition, due entre autres au Covid-19, rappelle que la pandémie n'est pas encore terminée aux États-Unis.

Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l'actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l'IFRI, et et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Montage et réalisation: Aurélie Rodrigues

Générique: «Cutting It Close», DJ Freedem

95 episodes