Les standards de beauté en Afrique: Aux origines du colorisme!

8:18
 
Partager
 

Manage episode 270723116 series 2783011
Par My African Clichés Podcast and My African Clichés, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

LES STANDARDS DE BEAUTE

Quelle est votre définition de la beauté ? « Est-ce une combinaison de critères tels que la forme, la couleur de peau, la taille, qui flattent l’esthétique, en particulier à la vue », comme le définit le dictionnaire Oxford ?

De toute évidence, les définitions de la beauté varient selon les pays, les cultures, les religions et les langues. Certaines sont plus introspectives, d'autres basées sur l'esthétique physique et d'autres sur le statut social. Lorsque nous transposons cette définition d’Oxford de la beauté dans un contexte africain, elle prend un sens encore plus complexe, en particulier à cause de l'histoire, et plus spécifiquement du colonialisme et de la traite des esclaves qui interagissent avec le patriarcat pour perpétuer les standards occidentaux de la beauté, en récompensant socialement et économiquement ceux qui se rapprochent plus de ces normes.

Cette sorte de gueule de bois coloniale de l'Afrique, certains l’appellent le collorisme, le biais du teint, la pigmentocratie ou encore le complexe des couleurs, décrivant le système de discrimination contre les personnes au teint foncé, dans un même groupe ethnique.

Bonjour mes amis, ce vol est une promesse, celle de commencer à décortiquer cette absurdité bien établie dans nos sociétés. Bienvenue à bord.

107 episodes