La fabrique du cliché du sauvage africain : l’Africain empaillé de Banyoles

9:50
 
Partager
 

Manage episode 274761999 series 2783011
Par My African Clichés Podcast and My African Clichés, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Mon cliche africain du jour est forcément un mot : « combien ? » combien de générations de touristes venus du monde entier, ont vu cette pièce ? Combien sont sortis de ce musée avec l’association simpliste en tête de « Noir=Sauvage ? ». Sauvage ? qui est le plus sauvage ? le Bechuana ? ou plutot ceux qui l’ont mis dans cet état, ceux qui l’ont exposé, ceux qui en l’ont pris en photo sans sourciller, ceux qui ont haussé les épaules avant d’aller déguster des tapas, bref tous ceux qui n’ont pas vu de souffrance humaine, d’anomalie, on parle tout de même des années 1990, c’était hier ! et pourtant en 1947, Birago Diop, le grand poète sénégalais disait déjà, dans son sublime poème Souffles, dont je me permets ici une adaptation, que les puristes me pardonneront j’espère.....

107 episodes