Émission du 10 mai 2022

 
Partager
 

Manage episode 328120880 series 1230292
Par CHOQ.CA, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Mission encre noire Tome 34 Chapitre 382. L’incendiaire de Sudbury par Chloé Laduchesse paru en 2022 aux éditions Héliotrope dans la collection noir. Longtemps Emmanuelle fumera une cigarette accoudée à sa fenêtre, pour observer la rue et ses gens. Invariablement, Paul qui déteste respirer sa fumée secondaire, lui demandera de l'éteindre. Ielles résident dans un des quartiers les plus populaires de Sudbury, le Donovan, une sorte d’Hochelaga ontarien. Comme à son habitude, Emm, de retour d’un de ses contrats de design web pour des clients plus ou moins réglos, c’est presque devenu un rituel, descendra de l'autobus pour regagner le dépanneur au-dessus duquel elle habite. Elle entrera furtivement pour acheter un paquet de Du Maurier jumelé à un petit sac de Doritos et un paquet de Skittles. Quelques caresses plus tard pour Dog, le chat obèse de l'épicier, elle finira affalée sur son divan, pour brancher son écran, Love, sa série préférée, un verre de vodka à portée de main. Tout irait pour le mieux si ce n’est la disparition subite de son ancien amant, César Lascif, le mari de la docteur Herman, une notable en charge d'un programme de recherche bien particulier. Comble du hasard ou riche opportunité, une aînée à la main légère lui remet l'agenda de son ex, fraîchement dérobé. C’est d’autant plus intrigant que d’autres hommes manquent à l’appel ces derniers temps. Tout en se laissant bercer par La valse à Mille temps de Jacques Brel, il semblerait qu’elle soit la femme de la situation pour démêler les fils de cette étrange affaire. Dans l’anciennement nommée Sainte-Anne-Des-Pins, la gentrification menace et elle encourage les plus vils manant à s’emparer du pactole. Peuplé de personnages haut en couleur et saupoudré de l’humour caustique de l’autrice, ce premier roman hors Québec chez Héliotrope noir, fait mouche. Nous prenons la route vers les bords du lac Ramsey, pour rencontrer Chloé Laduchesse, ce soir, à Mission encre noire. Extrait:« L'agenda datait de l'année précédente. La page d'identification avait été laissée vierge, à l'exception d'un mauvais croquis de cube. Je tournais les pages, de plus en plus intriguée par cette écriture qui me semblait familière. Les rendez-vous étaient peu nombreux, changements de pneus, appels à passer, joutes amicales de soccer l'été, de hockey l'hiver. Beaucoup de signes, d'inscriptions codées ; une lettre seule, un symbole ; puis, vers le mois d'octobre, plus rien. Oui, je reconnaissais cette calligraphie, toute en petites majuscules aux traits nerveux ; le stylo à l'encre noire avait, en s'enfonçant dans le papier, gravé les mots, et les pages étaient ponctuées de bosses et de creux que j'aurai pu lire du bout des doigts. L'écriture d'une personne anxieuse. Créative. Secrète. Une personne qui n'a pas d'emploi. Qui évite la vérité. Ou, pour faire simple, qui ment. César. Ça ne pouvait être que lui.» Héroïne par Tristan Saule paru en 2021 aux éditions Le Quartanier dans la collection Parallèle noir. C’est le retour des Chroniques de la place carrée, un cycle de romans noirs débuté avec Mathilde ne dit rien paru en 2021 aux mêmes éditions Le quartanier. Cette place, souvenez vous, se trouve dans un quartier populaire, dans une ville moyenne de France. Même si elle boîte, Mathilde fait encore une brève apparition ici. Ce deuxième volet, nous présente d’autres facettes du quartier à travers une nouvelle panoplie de personnages. Laura est infirmière, à la vie amoureuse compliquée. Tonio, un petit dealer d’ecstasy à la petite semaine qui se retrouve devant l’affaire du siècle, un kilo d’héroïne en provenance de Belgique. Thierry, Zacharie, Idriss, Bolleg, le Manouche veulent tous se sortir de la misère et de l’ennuie. Or, le confinement de 2020 va changer sévèrement la donne. L'arrivée de ces stupéfiants menace l'ADN même du quartier. Subitement, un an après les événements de Mathilde ne dit rien, les habitants de Monzelle se trouvent pris dans la tourmente d’événements incontrôlables. Nous prenons la direction de la France, ce soir, à Mission encre noire, pour rencontrer Tristan Saule. Extrait:« On ne s'y fait pas. Une ville morte comme ça, qu'on soit à pied ou en bagnole, c'est quelque chose. Tonio a l'impression d'être le seul survivant d'une catastrophe. En un sens c'est vrai. À la télé, ils racontent que des gens meurent. Des centaines par jour. Ceux qui restent sont des survivants, non ? Tonio ne sait pas trop quoi penser de cette situation. D'un côté, il se dit que tout ça, c'est des conneries. De l'autre, il a un peu peur. Un tout petit peu. Il arrive au bas de l'avenue qui relie les Hauts au centre-ville historique. Les maisons sont de plus en plus grandes, les jardins de mieux en mieux entretenus. Sur les boulevards qui enserrent l'hypercentre, les propriétés sont cachées derrière de hauts portails en fer forgé que dépassent des arbres centenaires. Des cèdres majestueux, des chênes, des marronniers, et même un séquoia. Une voiture de flics débouche à l'angle d'une rue. Tonio s'accroupit. Putain, c'est quel genre de catastrophe qui épargne seulement lui et les bleus ? Il y a plus que ça, dans les rues, des bagnoles de flics, des ambulances et des pompiers. Des bleus, des blancs et des rouges. Vive la France !»

1611 episodes