#173 Nicolas Poirel : Les enfants et les écrans !

42:03
 
Partager
 

Manage episode 285258119 series 2483530
Par Anne Ghesquière, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Nicolas Poirel, professeur de psychologie du développement cognitif à l’université Paris René-Descartes, membre de l’Institut Universitaire de France qui a participé à de nombreuses recherches sur le développement de l’enfant. Il va nous parler de l’exposition de nos chers enfants aux écrans, petits ou ados. Il est l’auteur de “Votre enfant devant les écrans. Ne paniquez pas !”. - Épisode #173

Dans cet épisode avec Nicolas Poirel, j'aborderai les thèmes suivants :

  • Pouvez-vous nous expliquer quel est l’apport des neurosciences à la psychologie ?
  • Parlez-nous du cortex préfrontal et de son rôle dans le développement de l’enfant ?
  • On lit et on entend çà et là que nous n'utilisons que 10% de nos capacités cérébrales. Vous dites que c’est “une légende urbaine” ?
  • Qu’est-ce qu’un “biais cognitif”, un terme qui revient souvent dans votre livre ?
  • En quoi la télévision modifie-t-elle le fonctionnement cérébral de l’enfant ?
  • Une étude conclut récemment que les enfants qui regardent la télévision le matin développent des troubles du langage. Pourquoi est-ce une “fake news” ?
  • La télévision est dans tous les foyers depuis une cinquantaine d’années. Quelles certitudes aujourd’hui sur son action sur les enfants ?
  • Y a-t-il un impact de la durée et du moment de la journée pendant lesquels l’enfant y est exposé ? Et qu’en est-il de la télévision constamment allumée ?
  • En quoi les tablettes tactiles peuvent-elles aider les plus petits à apprendre à écrire et à lire ?
  • C’est moins net, direz-vous, pour l’apprentissage des mathématiques ?
  • Dans la querelle qui oppose le livre papier au livre numérique ou e-book, vous indiquez que la compréhension du texte est meilleure avec le papier. Pour quelles raisons ?
  • Quelles conclusions tirez-vous des études sur les jeux en réseau en termes de sociabilité, de qualité des relations sociales des adolescents ?
  • Les jeux vidéo peuvent-ils avoir des effets positifs sur les enfants dyslexiques, les enfants qui ont des difficultés à lire ?
  • Qu'appelez-vous l’empan visuo-attentionnel ? et quelle est son importance dans la pratique des jeux vidéo ?
  • Comment gérer son ado face aux smartphone, quelle serait la bonne attitude du parent?
  • Le malaise des étudiants est grand en cette période de crise sanitaire, leurs uniques liens avec l’enseignement, ce sont les outils numériques, ce à quoi bon nombre a du mal à se faire. Quels conseils leur donner ?

Qui est mon invité de la semaine, Nicolas Poirel ?

Nicolas Poirel est Professeur de psychologie du développement cognitif à l’université Paris René-Descartes. Il est membre de l’Institut Universitaire de France et a participé à de nombreuses recherches sur le développement de l’enfant. Il est l’auteur de Votre enfant devant les écrans. Ne paniquez pas paru chez Deboeck.

Quelques citations du podcast avec Nicolas Poirel :

"On utilise 100% de notre cerveau tout au long de notre vie"

"Il faut favoriser au maximum les activités manuelles chez les jeunes enfants"

"Dire que les jeux vidéo violents rendent violents c’est la même chose que dire « si vous regardez Dexter vous allez devenir un tueur en série», ce n’est pas vrai"

"L’enfant dyslexique va réussir à mieux capter l’information visuelle des mots et des lettres grâce aux jeux vidéo qui n’ont rien à voir avec la lecture"

"Il ne faut pas abandonner les livres, quelle que soit la génération"

"Ne pas laisser seul son enfant devant la télévision...il faut toujours privilégier les situations d’accompagnement"

Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

271 episodes