Gustave Eiffel et l'après Coronavirus [Covid-19]

20:11
 
Partager
 

Manage episode 283425815 series 2864880
Par Marc André Morel, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Lors de son inauguration, en 1889, la tour Eiffel était la plus haute structure au monde. Elle fut aussi la première entièrement construite en métal. Une caractéristique méconnue de celle que l’on surnomme « La Grande Dame » est qu’elle fut teinte en rouge à l’époque.
Mais ce qui retient davantage mon attention est le fait qu’il s’agissait d’une construction temporaire. Oui, tout à fait! Temporaire! La désormais célèbre Tour Eiffel devait être démontée à la fin de l’exposition universelle. Difficile d’imaginer cela 130 ans plus tard. Car depuis, celle qui est aujourd’hui inscrite comme monument historique de l’UNESCO, elle est le 3e site le plus visité en France, avec déjà 300 millions de visiteurs.
De retour au temps présent, depuis le début de la pandémie, imaginez toutes les mesures et élans « temporaires » qui ont été déployés par nos gouvernements, entrepreneurs, travailleurs, citoyens comme vous et moi, pour améliorer nos qualités de vie. Combien d’initiatives temporaires et de prises de conscience ont-elles vu le jour?
•Les démonstrations bienveillantes d’altruisme, de courage et d’humanisme
•Le constat d’inégalités socioéconomiques qui nous échappaient
•La lumière sur les écarts de salaires pour des postes identiques de préposés
•Un système pyramidal désuet qui s’est fait coiffé par un modèle collaboratif
•La révélation des employés de soutien et bénévoles qui gardent le fort dans l’ombre
•L’hypocrisie de notre économie qui verra les travailleurs (mexicains) irréguliers revenir faire tourner l’économie
•Le fait de s’être fait prendre les culottes baissées par une nième épidémie
•L’odieuse constatation du traitement systémique inhumain et lâche envers nos précieux et fragiles parents et grands-parents en centre de soins de longue durée (!)
La tour Eiffel était censée être construite de façon temporaire et être démontée après les festivités entourant l’Expo universelle de 1889. Son concepteur, Gustave Eiffel, ne voulait pas voir son œuvre démolie. Il s’est efforcé de trouver rapidement des utilités innovantes à sa tour. Par exemple, il a invité les premiers scientifiques responsables des découvertes de transmissions de données sans-fils, tel Marconi, à émettre leurs balbutiements radiophoniques du haut de la plate-forme – Radio Tour Eiffel est née. On a installé des antennes à la Grande Dame et son destin était scellé.
Telles que seront les mesures que nous choisirons de prendre comme société après l’épisode du coronavirus, le projet de la tour Eiffel a été contesté dès le départ. Et il en aura fallu 70 ans, dans les années 1960, avant que la merveille de paris devienne une véritable attraction touristique mondiale, grâce à l’accessibilité croissante des services aéronautiques. Cependant, nous ne disposons pas de tout ce temps pour choisir de convertir ces huit points temporaires et en faire de réels projets de vie permanents.
Le monde change. À nous de changer le monde.

43 episodes