Affichées #15 - Débat : « Les acteurs vieillissent, pas leurs conquêtes » : quand l'âgisme et la misogynie se croisent à l'écran

56:46
 
Partager
 

Manage episode 301680240 series 1999015
Par Madmoizelle / ALJ AGENCY, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Bienvenue dans ce nouvel et dernier épisode d'Affichées, le podcast qui met les femmes en tête d'affiche, en traitant de cinéma, séries et féminisme !

Cette semaine, je reçois deux actrices, Marina Tomé et Catherine Piffaretti, à l'origine de la commission de l'AAFA - tunnel de la comédienne de plus de 50 ans, qui viennent soulever les soucis de l'invisibilisation des femmes ménopausées au cinéma.


Affichées #15 : l'âgisme dans les films et les séries


« Aujourd’hui, en France, une femme majeure sur deux a plus de 50 ans : 52 % de la population féminine majeure (source INSEE), un quart de la population majeure totale. Mais cette majorité réelle dans la vie est traitée comme une minorité invisible dans les fictions. Sur l’ensemble des films français de 2015, seuls 8 % des rôles sont attribués à des comédiennes de plus de 50 ans. En 2016: 6%. »


Ces premières lignes du site de la commission de l'AAFA - Tunnel de la comédienne de 50 ans soulèvent instantanément un énorme souci de représentabilité.

Cette invisibilisation des femmes ménopausées au cinéma est une double violence : pour les concernées, qui en tant qu'actrices, perdent leur travail, et en tant que spectatrices, ne se retrouvent plus à l'écran. Et pour les femmes plus jeunes, l'impossibilité de se projeter au-delà de 50 ans.

Marina Tomé et Catherine Piffaretti s'indignent.« On est magnifiques à 50 ans ! »


Au travers de la commission de l'AAFA - Tunnel de la comédienne de 50 ans, elles font le travail long et minutieux de recenser les chiffres qui traduisent ce problème qui dépasse le cinéma, puisque l'adage dit : « Ce qui n'est pas représenté, n'existe pas ».

Dans cet épisode d'Affichées, elles expliquent pourquoi il est temps de s'attaquer à la misogyvielle.


Ce dont on parle dans ce débat d'Affichées sur l'âgisme :

Affichées est disponible sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer et toutes les plateformes de podcasts.


ABONNEZ-VOUS À AFFICHÉES :

949 episodes