Artwork

Contenu fourni par France Télévisions. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Télévisions ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Une classe moyenne... smicardisée - 2 février 2024

53:22
 
Partager
 

Manage episode 398842243 series 3337696
Contenu fourni par France Télévisions. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Télévisions ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Nos invités :

  • Sandra Hoibian, sociologue, directrice générale du Crédoc
  • Lisa Thomas Darbois, directrice adjointe des études France de l’Institut Montaigne
  • Patrice Moyon, chroniqueur économique et social à Ouest-France

« Désmicardiser la France » : c’est un des projets chocs qu’a annoncé Gabriel Attal lors de son discours de politique générale, mardi 30 janvier 2024.

Un projet qui s’adresse à 60% de la population, qui, sociologiquement, est considéré comme « classe moyenne ».

Pourquoi de plus en plus de Français se retrouvent-ils au smic ? Les classes moyennes sont-elles les grandes perdantes de la période inflationniste que nous venons de vivre ? Sandra Hoibian parle en tout cas d’une classe, qui, bien qu’elle travaille, a des revenus « très contraints ».

En plateau, notre invitée Lisa Thomas Darbois développe le concept de « pentification des charges sociales ». Les 8 hausses de smic depuis janvier 2021, explique-t-elle, n’ont par ailleurs pas permis à cette classe d’éviter sa paupérisation.

Comme l’explique Patrice Moyon, une des raisons de cette smicardisation serait notamment l’uberisation de la société. Mais les emplois à temps partiel —qui touchent beaucoup de femmes ou des familles monoparentales—, ainsi que l’augmentation très forte du logement ces dernières années participent aussi beaucoup de la précarisation générale. L’ensemble crée un « sentiment de déclassement » pour une grande partie de la population française, qui ne s’y retrouve plus.

  continue reading

114 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 398842243 series 3337696
Contenu fourni par France Télévisions. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Télévisions ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Nos invités :

  • Sandra Hoibian, sociologue, directrice générale du Crédoc
  • Lisa Thomas Darbois, directrice adjointe des études France de l’Institut Montaigne
  • Patrice Moyon, chroniqueur économique et social à Ouest-France

« Désmicardiser la France » : c’est un des projets chocs qu’a annoncé Gabriel Attal lors de son discours de politique générale, mardi 30 janvier 2024.

Un projet qui s’adresse à 60% de la population, qui, sociologiquement, est considéré comme « classe moyenne ».

Pourquoi de plus en plus de Français se retrouvent-ils au smic ? Les classes moyennes sont-elles les grandes perdantes de la période inflationniste que nous venons de vivre ? Sandra Hoibian parle en tout cas d’une classe, qui, bien qu’elle travaille, a des revenus « très contraints ».

En plateau, notre invitée Lisa Thomas Darbois développe le concept de « pentification des charges sociales ». Les 8 hausses de smic depuis janvier 2021, explique-t-elle, n’ont par ailleurs pas permis à cette classe d’éviter sa paupérisation.

Comme l’explique Patrice Moyon, une des raisons de cette smicardisation serait notamment l’uberisation de la société. Mais les emplois à temps partiel —qui touchent beaucoup de femmes ou des familles monoparentales—, ainsi que l’augmentation très forte du logement ces dernières années participent aussi beaucoup de la précarisation générale. L’ensemble crée un « sentiment de déclassement » pour une grande partie de la population française, qui ne s’y retrouve plus.

  continue reading

114 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide