La Méditerranée, mère de toutes les migrations

59:12
 
Partager
 

Manage episode 284458681 series 1913916
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Depuis le début des années 90 plus de 50 000 personnes ont péris dans les eaux turquoise de la mer Méditerranée. Bien qu'étant un sujet encore trés actuel, cette route migratoire est empruntée depuis plus de 3000 ans. C'est ce qu'explique les deux invités de l'émission, Catherine Wihtol de Wenden, politologue, spécialiste de la question des migrations et Stéphane Mourlane maître de conférence en histoire contemporaine à l'Université Aix-Marseille et à Sciences Po Paris, dans le livre "Atlas des migrations en Méditerranée. De l'Antiquité à nos jours" publié aux éditions Actes Sud avec de 70 autres spécialistes des mouvements migratoires. Entre fracture et dialogue "Les migrations et les mobilités ont fabriqué, façonné la Méditerranée" résume Catherine Wihtol de Wenden, c'est d'ailleurs l'observation majeure qui est faite dans l'ouvrage "Atlas des migrations en Méditerranée. De l'Antiquité à nos jours". Pour la politologue, la Méditerrannée représente aujourd'hui "une fracture" ce qui "n'est pas vraiment une nouveauté" pour Stéphane Mourlane. Avec sa position géographique, la Méditerranée est "mille choses à la fois, c'est un espace-mouvement" et "le phénomène migratoire n'a pas cessé depuis l'Antiquité." Pourtant la Mediterranée est aussi un symbole du dialogue entre la France et les différents pays du pourtour méditerranéen comme le Maroc, l'Italie, l'Espagne et également le Proche-Orient. Les pays "pivots" : L'italie et la france Pour Stéphane Mourlane, la France et l'Italie sont depuis des siècles des pays "pivots". Particulièrement l'Italie qui, se situant au milieu de la Méditerrannée, est un véritable carrefour migratoire depuis l'Antiquité. "Les migrations deviennent à l'époque contemporaine, c'est à dire à partir du XIXème siècle, beaucoup plus massives et effectivement l'Italie est l'un des principaux pays, pour ne pas dire le principal pays" explique le maître de conférence. De son côté, la France comptait à peu près 100 000 étrangers au XIXème, 2,7 millions en 1931 et environ 4,8 millions aujourd'hui. Pour la spécialiste des migrations Catherine Wihtol de Wenden, la France est le plus ancien pays d'immigration de l'Europe contemporaine.

314 episodes