Comment notre monde s'est américanisé

54:57
 
Partager
 

Manage episode 275365047 series 1913916
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
L'américanisation du monde est un phénomène tellement évident que nous ne le voyons même plus ! Un terrain de basket au milieu d'un village perdu dans la jungle des Philippines, une statue de la Liberté en plein centre-ville de Taipei, la capitale de Taïwan, des camions qui livrent du Coca-Cola dans les rues de Lahore, au Pakistan, un campus Rockefeller à l'université de Lyon ou encore un restaurant McDonald's à Alexandrie, Pékin ou Vitry-sur-Seine... Autant de signes, anecdotiques, qui attestent la dimension planétaire de l'empreinte américaine et de son inscription dans le paysage le plus quotidien. Nés au XVIIIe siècle, les États-Unis connu un développement extraordinairement rapide. C'est sans doute le premier pays dans l'histoire contemporaine à avoir eu à la fois l'ambition et les moyens de rayonner à l'échelle de la planète et peut-être de la reconfigurer, au moins partiellement. On l'a encore vu au moment de la mort de George Floyd, avec une forme de mondialisation de la lutte contre le racisme. On en parle avec Ludovic Tournès, auteur de "Américanisation" (éd. Fayard). LA SEMAINE AMÉRICAINE SUR RCF - À l’approche des élections américaines, RCF se met aux couleurs des États-Unis pendant une semaine. Du 26 octobre au 1er novembre, nous vous proposons une programmation spéciale pour bien comprendre les enjeux politiques de cette élection, avec de nombreux magazines sur la société américaine, la place qu'elle accorde aux religions et ses préoccupations environnementales. > En savoir plus "Américains" ou "étatsuniens" ? Dans son ouvrage, Ludovic Tournès emploie tantôt les mots "étatsunisation" et "américanisation". Une question sémantique qui résume à elle seule la question qu'il aborde : "D'une certaine façon, on peut considéré que les États-Unis ont préempté le terme d'Amérique, qui concerne tout le continent américain." Sommes-nous tous étatsuniens ? Cinéma, modèle démocratique, consommation de masse, peinture abstraite... À première vue, l'influence étatsunienne est si forte que l'on est tenté de croire que l'on mange tous américain et que l'on se distrait "américain". Mais, si on creuse un petit peu, "on se rend compte que cette idée d'un monde devenu américain, d'une culture mondiale qui serait homogénéisée, ne fonctionne pas parce qu'en réalité tout ce qui est venu des États-Unis a été profondément digéré, retravaillé, transformé, réexporté". Par ailleurs ce qui vient des États-Unis a d'abord été importé par les migrants venus s'installer dans le "nouveau monde". Émission diffusée en juin 2020

298 episodes