Rebecca Amsellem : « Quand il y a une résistance, c’est qu’il y a une action qui fonctionne »

1:09:40
 
Partager
 

Manage episode 302930101 series 2506632
Par Fanny Ruwet, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Rebecca Amsellem est docteure en économie et la créatrice de la newsletter féministe Les Glorieuses. Elle est à l’origine des mouvements #4Novembre16h16 (2020), #5Novembre16h47 (2019),... : dates symboliques qui désignent le jour à partir duquel les femmes ne sont plus payées à cause des inégalités salariales.


On s’est rencontrées un peu avant l’été et notre discussion m’a tellement fascinée que j’ai passé le mois de juillet à lire ses newsletters précédentes, son livre Les Glorieuses : chroniques d’une féministe et à découvrir tout ce qu’elle m’avait conseillé (Nora Ephron, Bored To Death, Anaïs Nin, Quand Harry rencontre Sally…).


Dans la foulée, je l’ai donc évidemment invitée dans Les Gens Qui Doutent pour qu’on puisse aborder de nouvelles choses :

  • comment ne pas sombrer dans la colère et/ou la folie quand on prend conscience de toutes les inégalités autour de nous
  • son utopie féministe (et l’évolution du féminisme)
  • être obligé(e) d’avoir un avis sur tout ou justement de pouvoir dire « je ne sais pas »
  • sa newsletter Les Glorieuses
  • les doutes : ce qu’ils nous apportent et ce qu’ils nous gâchent
  • la légitimité
  • le syndrome de la première de classe
  • la difficulté à écrire de la fiction
  • plein de femmes qu’elle admire : Hannah Arendt, Nora Ephron, Monica Lewinsky,…

A propos de Rebecca Amsellem

A propos de ce podcast

Photo : Francesca Mantovani

Pour soutenir le podcast via Patreon

Soutenez ce podcast http://supporter.acast.com/lesgensquidoutent.



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

52 episodes