Énora Chame - Officier de renseignement de l'Armée de l'Air - Celle qui a observé la guerre civile naître en Syrie

1:22:16
 
Partager
 

Manage episode 329509684 series 2792652
Par Loïc Blanchard, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Cet épisode est pour moi exceptionnel. Il m'a profondément marqué.
Mon invitée n'est pas une aventurière professionnelle, sportive de haut niveau ou entrepreneuse comme c'est habituellement le cas. Elle est en revanche militaire. Son métier l'a amené à être la témoin de plusieurs guerres et coups d'État. Au cours des 25 dernières années, ses missions lui ont fait côtoyer la mort à de nombreuses reprises. Les contextes et conditions extrêmes dans lesquelles elle a été amenée à évoluer lui ont permis de développer des capacités de résilience et d'écoute de soi absolument remarquables.
Ce qui m'a fasciné, c'est ce témoignage unique sur la cruelle réalité de notre monde qu'elle nous livre. Cette réalité qui n'est pas la nôtre en Occident mais avec laquelle des millions de personnes doivent pourtant composer : les conflits armés et leurs lots d'atrocités.
J'ai donc eu l'honneur d'échanger avec Énora Chame, Officier de renseignement de l'Armée de l'Air, qui vient de publier Quand s'avance l'ombre aux éditions Mareuil, un livre dans lequel elle revient sur sa mission onusienne de 2012 en Syrie, au moment où le pays s'apprête à basculer dans la guerre civile.
"Énora Chame" n'est pas sa véritable identité. On ne saura rien de son parcours avant ou après la Syrie, si ce n'est qu'après avoir fait Sciences Po, elle décide de s'engager avec comme objectif d'être déployée au Moyen-Orient. Sur sa mission de 4 mois en Syrie, qualifiée à l'époque de "mission la plus violente que des observateurs désarmés aient du accomplir", Énora nous fait le récit passionnant et riche en anecdotes de son quotidien. Amoureuse de la Syrie et arabophone, elle nous explique comment elle a vu le pays passer d'un état de paix relative à la guerre civile la plus totale.
Comment ne pas perdre la tête quand on se fait tirer dessus à la AK47 ? Quand on assiste, impuissante, à l'arrestation de civils dont on sait que leur sort est scellé ? Quand on pose ses yeux, chaque jour, sur des cadavres ?
🔎 Le livre d'Énora Chame Quand s'avance l'ombre est disponible sur le site de Mareuil Éditions. Un immense merci à Louis de Mareuil grâce à qui cet échange exceptionnel a pu avoir lieu.
Vous pouvez suivre Énora ici ⬇️
C'est bien la première fois que je ne suis pas en mesure de vous indiquer comment suivre une personne que j'ai reçu sur le podcast. Compte tenu de la nature des mission d'Énora, qui lui impose de ne pas révéler son véritable nom et encore moins de communiquer sur les réseaux, je vous invite à garder les deux yeux ouverts pour d'éventuelles interviews à venir.
Pour soutenir Les Frappé.e.s ⬇️
1️⃣ Partager le podcast pour inspirer encore plus de gens !
2️⃣ S’abonner pour ne rater aucun épisode !
3️⃣ Noter 5⭐️ sur votre plateforme d'écoute
4️⃣ Nous suivre sur les réseaux sociaux
👍 Facebook
💼 LinkedIn
📸 Instagram
🌍 Site internet

Support the show

85 episodes