Dr Aurélia Schneider - Alléger sa charge mentale

1:07:43
 
Partager
 

Manage episode 265882602 series 2728448
Par Sandra Fillaudeau, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

« L’allégement de la charge mentale est étroitement liée à la douceur dans une acception large. […] On ne se traite pas toujours amicalement, et on n’accepte pas toujours les compliments, […] et par ailleurs, on ne se récompense pas assez. »

L’épisode que vous allez découvrir aujourd’hui, c’est un peu un cadeau : cadeau de fin de rentrée / début d’automne / début des rhumes / retour des poux / vacances qui sont très loin et fatigue hivernale qui pointe son nez.

Vous allez y entendre Dr. Aurélia Schneider, psychiatre spécialisée dans les thérapies comportementales et cognitives et auteure du livre « La charge mentale des femmes (et celle des hommes) – Mieux la détecter pour prévenir le burn-out ».

La première fois que j’ai entendu Aurélia, c’était dans une interview sur France Inter dans l’émission Grand bien vous fasse. J’ai adoré ses propos si concrets et aidants.

Et quand j’ai lancé Les Equilibristes, l’idée de l’interviewer m’est venue assez rapidement. Quand j’ai réussi à faire taire la petite (et nuisible) voix intérieure me disant qu’elle ne serait pas disponible ou intéressée, j’ai laissé un message à son cabinet, et à ma plus grande surprise, elle m’a rappelée une demi-heure après. Elle a tout de suite accepté, ce qui en dit long sur sa générosité à faire vivre ce sujet si important pour elle.

Ah que j’ai aimé échanger avec Aurélia Schneider ! Sa voix calme et posée, sa réelle envie d’aider, avec des outils très concrets. Ah oui, et ses prescriptions de dîners de filles (oui, oui, elle prescrit des dîners de filles à ses patientes, quelle excellente idée !).

« Faire parler l’autre c’est aussi ouvrir son champ de possibles sur le plan psychologique. Quelquefois vous vous dites « si je ne fais pas le gâteau au chocolat pour l’anniversaire de ma fille ou de mon fils, c’est nul, le paquet de madeleines c’est nul. Et là une copine va vous dire ‘ah mais moi, tu sais, ça fait longtemps que je suis passée au paquet de madeleines’. Et par le fait que ce soit quelqu’un d’autre qui le dise, vous ouvrez une possibilité mentale qui n’était pas possible avant. » (hmm hmm, n’est-ce pas Les Équilibristes ;-))

Avec Aurélia, on a parlé de la définition de la charge mentale comme journée simultanée et non double journée, de la charge mentale des hommes (et elle tient à ce qu’on en parle), de la culpabilité qui pointe si souvent et facilement son nez chez les femmes, de l’importance de la douceur, de la comparaison issue des réseaux sociaux, et surtout de l’opportunité de communiquer dans le couple, et de l’assistance mutuelle dans les petites choses du quotidien.

« Ce qu’il y a d’important dans le couple, c’est d’essayer chacun de comprendre ce que fait l’autre. Peut-être en le faisant d’ailleurs. S’il y en a un qui est plus préposé à l’administration, c’est tenter de faire ce qu’il fait et on s’aperçoit que c’est pas du tout agréable, on n’a pas du tout envie de le faire, qu’est-ce qu’on est content que l’autre le fasse. Et du coup ça va beaucoup plus vite après de dire merci « t’as fait ça, c’est super. Merci, c’est chouette. »

C’est un épisode qui me tient particulièrement à cœur tant il propose des pistes concrètes, et j’espère sincèrement qu’il vous aidera.

Si c’est le cas, pensez à le partager avec quelqu’un qu’il pourrait intéresser !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire et 5 étoiles sur Apple Podcasts, ou le partager sur vos réseaux sociaux – tout cela m’aide beaucoup.

En avant les Équilibristes !

Sandra

Pour écouter Les Équilibristes, rendez-vous sur Apple Podcasts, Spotify ou ici !

42 episodes