Masculin neutre : écriture exclusive (2/2)

59:44
 
Partager
 

Manage episode 349136257 series 2304689
Par Les couilles sur la table and Binge Audio, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Jugesse, peinteresse, philosophesse… À une époque, l’usage de ces mots ne paraissait ni anormal, ni farfelu. Si ces formes féminines de noms de métiers sont absentes de la langue française aujourd’hui, ce fut à force d’efforts acharnés, déployés dès le XIIIe siècle, par une frange masculine et lettrée de la population. C’est dans cet élan qu’une règle de grammaire bien connue a fini par émerger : “le masculin l’emporte sur le féminin”.


Dans quel contexte historique la langue française a-t-elle été masculinisée ? Quels ont été les moyens utilisés pour imposer de telles règles langagières, contraires aux usages ? Comment expliquer qu’aujourd’hui encore autant de personnes s’opposent à l’établissement, ou plutôt au rétablissement d’une langue plus inclusive ?


Pour en parler, Victoire Tuaillon reçoit la professeuse et historienne féministe Éliane Viennot. Spécialiste de la littérature française de la Renaissance et des relations de pouvoir entre les sexes dans l’Histoire, elle prône les retrouvailles de la langue française avec l'usage du féminin à travers de nombreux ouvrages, notamment dans Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin (éd. iXes, 2014).

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Retrouvez toutes les références citées à la page https://www.binge.audio/podcast/les-couilles-sur-la-table/masculin-neutre-ecriture-exclusive-2-2


CRÉDITS

Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le mardi 8 novembre dans le studio Virginie Despentes, à Binge Audio (19e arrondissement). Prise de son : Elisa Grenet. Réalisation et mixage : Paul Bertiaux. Production et édition : Naomi Titti. Marketing : Jeanne Longhini. Communication : Lise Niederkorn et Justine Taverne. Générique : Théo Boulenger. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.



Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

114 episodes