Ep.9 : Qu’est ce qu’une alimentation durable pour le tout petit : l'enjeu nutritionnel

19:31
 
Partager
 

Manage episode 285953862 series 2879663
Par Les Rencontres du Grand Forum and Le Grand Forum des tout-petits, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans cet avant-dernier podcast, faites la connaissance de la pédiatre Dr. Sandra Brancato Bouet. Passionnée par son métier, Dr. Brancato se réjouit d’expérimenter un quotidien professionnel diversifié, en suivant l’évolution de tous les enfants, de leur naissance à l’adolescence. Elle est plus particulièrement experte dans la néonatalogie et la nutrition pédiatrique. Interrogée par le Dr. Gérald Kierzek, Sandra Brancato nous sensibilise à l’enjeu nutritionnel de l’alimentation durable du tout-petit.

Quels sont les piliers nutritionnels à sécuriser pour assurer la santé du tout-petit ?

Selon le stade de développement de l’enfant, Sandra souligne l’importance d’adapter l’alimentation plus précisément à ses besoins. L’allaitement est considéré comme la source de nutriment la plus adaptée à l’enfant jusqu’à la période de diversification alimentaire. L’allaitement maternel est fortement recommandé par l’OMS, car ses bienfaits pour la mère et pour l’enfant sont largement démontrés scientifiquement. Dans le cas où la maman ne peut pas allaiter ou choisit de ne pas allaiter, il est nécessaire de s’orienter vers un lait infantile approprié favorisant la croissance du nourrisson. En général, les laits artificiels sont de mieux en mieux formulés (notamment grâce à l’ajout d’acides gras) s’approchent de plus en plus de la composition du lait maternel et répondent aux besoins de croissance et de développement neuro-sensoriel des bébés.

En ce qui concerne la place de l’eau dans l’alimentation du nouveau-né, Sandra Brancato encourage les parents à donner à boire à leur bébé, en petite quantité et ce, quel que soit le type d’allaitement. La quantité d’eau à donner va dépendre de la saison et des besoins en hydratation du tout-petit. Elle sera donc généralement plus importante en été qu’en hiver. Donner de l’eau régulièrement permet de construire des habitudes saines, puisque les tout-petits ’habituent à consommer de l’eau. Cela les pousse à délaisser les boissons colorées et sucrées, qui ont un impact sur la santé des bébés : risque d’obésité, constipation etc.

En grandissant, l’alimentation doit peu à peu se diversifier, tout en continuant à intégrer le lait de croissance jusqu’à 1 an et plus. Sandra Brancato souhaite retenir notre attention sur la quantité des protéines à conserver pendant la diversification alimentaire. Il est recommandé de ne pas excéder une consommation quotidienne de 10 g de protéines animales par année d’âge. Les bébés ne doivent pas absorber trop de protéines. Les risques ? L’augmentation des risques de surpoids et un développement immature de leurs reins. Sandra Brancato conseille d’ajouter de bonnes graisses dans l’alimentation du tout-petit : huiles végétales comme l’huile de colza, poissons gras, beurre…

La présence du fer est également décisive dans l’alimentation du tout-petit. Les carences en fer peuvent avoir un impact sur le développement du bébé, notamment sur le système immunitaire et psycho-moteur.

Pour rappeler aux parents qu’il est important de proposer des repas équilibrés à leurs enfants, Sandra Brancato encourage tous les acteurs de la petite enfance à les sensibiliser.

Comment les professionnels de santé et de la petite enfance peuvent intervenir pour favoriser la transmission de ces repères ?

Les professionnels de la santé et les pédiatres peuvent accompagner les parents et les aidants dans les choix d’alimentation du nourrisson. C’est même particulièrement important d’être vigilant sur la création d’habitudes alimentaires saines jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Sandra Brancato propose que ces « ambassadeurs » fassent passer les mêmes messages de prévention et d’information aux parents. Ils peuvent rappeler qu’il est toujours préférable de manger à table et dans la bonne humeur, de boire de l’eau, d’éteindre les écrans pendant les repas, de profiter de ces moments qui favorisent la convivialité et le partage en famille. Découvrez l’intervention en intégralité de la pédiatre Sandra Brancato grâce à ce podcast sur l’enjeu nutritionnel de l’alimentation de l’enfant.

Nous vous souhaitons une joyeuse écoute !

10 episodes