Ep.10 : Et si durabilité signifiait surtout transmission des habitudes et éducation, l'exemple en cuisine

17:47
 
Partager
 

Manage episode 286243734 series 2879663
Par Les Rencontres du Grand Forum and Le Grand Forum des tout-petits, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Dans cet ultime épisode de podcasts, Gérald Kierzek rencontre la cuisinière et auteure passionnée Sonia Ezgulian. De sa grand-mère arménienne, Sonia a hérité du plaisir de cuisiner et de recevoir. Autodidacte, cette ancienne journaliste vit désormais de sa passion pour la cuisine. Elle écrit des livres de cuisine et anime des ateliers culinaires à destination des enfants pour leur transmettre son savoir-faire.

Par le biais d’anecdotes sur sa vie, Sonia Ezgulian nous explique comment les habitudes alimentaires qui lui ont été léguées luiinspirent aujourd’hui la durabilité en cuisine. Sa grand-mère, maraîchère, lui a appris à cultiver et cuisiner les fruits et légumes de saison avec la philosophie « anti-gaspillage ». Proposer des “plats élégants”, récupérer un maximum de nutriments et limiter les déchets sont troisrègles qui font parties intégrante de sa cuisine. C’est donc avec cetritage intergénérationnel qu’elle a décidé de mettre à l’honneur les épluchures de légumes dans son ancien restaurant.

Comment transmettre des habitudes alimentaires durables à nos enfants ?

Sonia croit en l’apprentissage par les jeux pour faire découvrir à nos tout-petits l’incroyable variété des goûts, les multiples aliments, la richesse des différentes cultures… Comme elle nous l’explique ici, créer un moment joyeux et ludique rend l’expérience de la découverte plus attractive et plus intéressante, où l’enfant devient un véritable acteur de son alimentation, du repas. Dans ce podcast, elle partage ses astuces simples qu’elle met en oeuvre, dans des ateliers en maternelle, pour leur apprendre à découvrir des aliments et à s’initier au goût, mais aussi à participer à la préparation des repas. Ses ateliers sont l’occasion de proposer des défis aux enfants.

La transmission du savoir est importante aux yeux de Sonia, qui estime que celle-ci doit s’effectuer dès le plus jeune âge. Sa propre expérience montre qu’elle a acquis bons nombres de ses réflexes de cuisine durable à 4 ans au côté de sa grand-mère.

Pourquoi une telle importance à ’éducation alimentaire ?

Sonia revient sur ses souvenirs d’enfance, ceux qui lui ont permis aujourd’hui d’être cuisinière et auteure de livres de cuisine. Transmettre nos savoir-faire et nos valeurs dès le plus jeune âge forge la prise de conscience.

Et en plus de léguer des savoirs-faire et des valeurs durables, la participation de l’enfant en cuisine éveille sa curiosité. Il ne s’agit pas simplement de lui enseigner une recette, mais de lui apprendre l’histoire d’un plat ou d’un aliment. Sonia souligne qu’il est intéressant par exemple de savoir comment les fruits et légumes sont cultivés ou comment pousse une épice. Le monde de la cuisine s’étend aux autres domaines : l’histoire, la science, la biologie. Pour l’auteure de livres de cuisine, éduquer au goût et à la cuisine est aussi important que l’éducation globale. Elle en profite d’ailleurs pour lancer un appel à mobilisation de l’éducation nationale.

Sonia Ezgullian insiste sur l’intérêt de prendre le temps de cette transmission pour impacter positivement toute la famille : pour la qualité des liens et l’équilibre familial, mais aussi pour permettre la transmission des habitudes par les enfants aux parents.

Si vous voulez en savoir davantage sur l’histoire de Sonia Ezgulian et ce qui la pousse aujourd’hui à promouvoir la transmission des habitudes durables en cuisine, écoutez ce podcast riche en anecdotes et astuces.

10 episodes