Youpi c'est l'été : Photo retouchée en Norvège, modération Twitter et Instagram, Bad Buzz Griezmann et Social Shopping

16:07
 
Partager
 

Manage episode 297287942 series 2406434
Par Supernatifs, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Episode 621 : Comme tous les lundis pendant les vacances d'été, nous vous servons toutes les news social média les plus fraiches !
Ce matin on parle de la Norvège qui veut installer un disclaimer pour toutes les photos publicitaire retouchée, on parle aussi de modération Twitter et Instagram, de Griezmann qui est dans la tourmente, et de comment le social shopping influence l'expérience en magasin !

La Norvège ne veut plus de photos retouchées

Quand l’été est bien pourri et que ton niveau de bronzage stagne à un niveau comparable à la Toussaint, on serait tous tenté d’utiliser une petite retouche photo. Un petit filtre, un coup de pipette sur photoshop… Bref un subterfuge numérique.

Rien de méchant. Sauf qu’au cours de la dernière décennie la généralisation des photos retouchées à aussi eu des effets secondaires.

Cela conduit une génération de personnes à se comparer à des représentations irréalistes. Que ce soit au niveau de la couleur des yeux, de la forme du corps, du visage, du grain de peau.

Malheureusement, bien souvent si vous vous sentez laid ou laide, c'est peut-être parce que vous vous comparez à une norme de beauté que personne ne pourra jamais atteindre.

Et bien la Norvège vient tout juste de légiférer sur le sujet.

Les publicités où la forme, la taille ou la peau d'un corps ont été retouchées - même à travers un filtre avant qu'une photo ne soit prise - auront besoin d'une étiquette standardisée conçue par le ministère norvégien de l'Enfance et de la Famille.

Les publicités donc mais aussi les contenus issus des campagnes d’influence marketing.

Toute violation est passible d'amendes.

Modération Twitter

En France, six associations ont assigné Twitter en justice, car elles estimaient que sa lutte contre la haine en ligne n’était pas suffisante.

C’était en mai 2020 !

Et c’est le 6 juillet 2021 que la justice française a finalement ordonné à Twitter de communiquer des documents sur les moyens que l’application mais en œuvre pour lutter contre la haine en ligne.

Les associations sont allées assez loin dans leur démonstration, puisqu’elles avaient fait constater à des huissiers de nombreux messages racistes et homophobes échangés sur la plate-forme, qui avait été signalé, et qui n’ont pas été supprimé par Twitter.

Twitter va donc devoir se montrer un petit peu plus transparent, sur la manière dont il gère ses signalements.

En effet, la plate-forme va devoir présenter des documents qui explique ses process pour traiter les signalement.

Mais la plate-forme va devoir aussi détailler les personnes qui travaillent dans le traitement de ces signalement. Leur nombre, leur localisation, leur nationalité, leur langue...

Twitter a maintenant deux mois pour fournir tout ce que le parquet, et la justice française lui demande.

Un porte-parole de Twitter a déclaré que la plate-forme avait complètement joué le jeu tout au long de la procédure, en travaillant main dans la main avec les associations.

Twitter déclare vouloir aussi construire un Internet plus sûre et lutter contre la haine en ligne.

Les associations sont extrêmement heureuses d’avoir obtenu gain de cause, maintenant j’attends de voir quels vont être les réels changements sur les plates-formes.

Source

Instagram déploie une nouvelle option pour lutter contre les trolls sur la plate-forme

La nouvelle fonctionnalité en cours de déploiement s’appelle « limites » et permet de décider de qui peut commenter ou vous écrire en MP.

Il existait déjà des fonctionnalité permettant de bloquer des comptes individuellement. Il s’agit ici d’actions plus strictes.

vous pouvez spécifiquement choisir de limiter les interactions des comptes qui ne vous suivent pas, ou de nouveaux abonnés.

Cette limite peut aussi être provisoire. Instagram vous offre la possibilité de choisir pendant combien de temps le filtre s’applique.

Source

Griezmann dans le Bad Buzz

On avait parlé des marques-joueurs dans un Super Daily au début de l’Euro. On expliquait que les joueurs étaient tellement des stars que leur nom était une marque.

Malgré une sensation de contrôle total sur leur image certains peuvent encore déraper.

Et une vieille vidéo de 2019, de deux joueurs français, qui évoluent au FC Barcelone, Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann est ressorti sur les réseaux sociaux.

On n’y retrouve les deux joueurs avec leur équipe de Barcelone dans une tournée en Asie.

Les deux sont dans une chambre d’hôtel et Ousman Dembélé se moque des employés de cet hôtel au Japon, qui sont en train de leur installer une console dans la chambre pour qu’isl puissent jouer à un jeu de foot.

Les propos d’Ousmane Dembélé sont assez insultants et on pourrait caractériser son comportement de raciste. Antoine Griezmann est lui sur son lit en train de rire aux blagues de Ousmane Dembélé.

Cette vidéo fait donc le bad buzz en Europe derrière le #StopAsianhate.

Mais très vite, la vidéo est largement relayée au Japon et se retrouve en tête des tendances derrière les mots-clés "paroles offensantes" (en japonais).

Les deux joueurs ont décidé de répondre, et ils ont expliqué ne pas vouloir du tout être raciste. Ousmane Dembélé explique même qu’il aurait pu employer exactement les mêmes termes n’importe où sur la planète.

Il s’excuse quand même tous les deux s'ils ont pu blesser certaines personnes et espère qu’on les comprendra.

Sauf qu’au Japon, leurs excuses sans vraiment admettre leurs fautes, ne sont pas du tout bien passées.

Et là ce qui est intéressant, c’est que leur club le FC Barcelone a commencé à contraindre les footballeurs à reformuler leurs messages.

Et oui, la marque Rakuten, un géant japonais du commerce en ligne, est le principal sponsor de Barcelone depuis 2016. Et cette marque a commencé à mettre la pression sur le club.

Griezmann a dû même s’entretenir avec le PDG de Rakuten, mais le Barça est encore sous pression.

On voit dans cette affaire l’importance de maîtriser totalement son image sur les réseaux sociaux, les conséquences, même pour des joueurs comme Griezmann et Ousmane Dembele, peuvent être immenses.

Source
et
Source

Le social shopping s’impose même au coeur des commerces physiques.

Une étude menée par Foresight Factory en Juillet 2021. C’est tout frais ! basée sur les réponses de 20 000 consommateurs, sur 12 marchés différents (France, Australie, Canada, Allemagne, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis).

1er enseignement : la réalité augmentée booste le e-commerce

56 % des consommateurs ayant utilisé la réalité augmentée lors d’un achat en ligne ont déclaré que cela les avait encouragé à acheter.

En France, plus de 2 acheteurs sur 5 s’attend à ce qu’on leur propose la RA lorsqu’ils achètent des articles tels que des vêtements, des produits de beauté, des meubles ou encore des voitures.

2ème enseignement : le commerce physique se digitalise et les outils de social shopping sont désormais attendus y compris en magasin

57 % des répondants français, ne font jamais leurs achats sans leur mobile, même lorsqu’ils sont dans un point de vente.

Le shopping connecté, qui propose une expérience numérique dans un magasin physique, apparaît comme une solution.

D’ailleurs, 31 % des français de la génération Z affirment qu’ils se rendraient dans une magasin spécifique si celui-ci proposait des services interactifs permettant d’essayer des articles virtuellement.

Source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

647 episodes