Summer Session #6 : Adobe Photoshop Camera, Pinterest, Google Add me to Search, Messenger, Volvo & UGC, Gillette X Animal Crossing

29:36
 
Partager
 

Manage episode 269953046 series 2406434
Par Supernatifs, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Episode 435 : Nous espérons que vous avez survécu au plan caniculaire et aux chassés croisés de la semaine du 15 Août. Peut-être que vous êtes encore en vacances, en attendant, on vous propose une veille social media !

Adobe Photoshop Camera

Pour les adeptes et utilisateurs de longue date de la suite Adobe, photoshop, indesign, Illustrator ou autres audition et Lightroom, un nouvelle app vient de rejoindre la famille et elle s’appelle Adobe Photoshop Camera.

Pour vous décrire l’application en quelques mots :

  • Tu prends une belle photo soit via l’application soit dans ta pellicule
  • Tu y ajoutes la puissance des outils photoshop (d’ailleurs ton téléphone le sent passer
  • Une bonne pincée d’intelligence artificielle
  • Et ça donne des effets de dingue

Dans le principe on est sur une banque de filtre, comme pour les décos de stories ou les filtres snapchat ou les filtres en réalité augmentée. L’application dispose de quelques filtres de base et tu peux en télécharger d’autres.

L’application dispose d’une Reconnaissance faciale; reconnaissance du ciel, des bâtiments et après la magie photoshop fait le reste.
Comme pour les filtres de réalité augmentée, la banque de contenus met en avant leurs créateurs et leurs comptes insta.

Côté retouches
Chaque filtre dispo de plusieurs variantes
Ensuite tu as les outils de base de photoshop pour retoucher l’image et le filtre : clarté variance ombres exposition saturation

L’objectif d’Adobe avec cette app est d’ouvrir de nouveaux horizons créatifs et en temps réel
Et on peut aussi imaginer que le roi de l’image commençait un peu a être dépassé par des systèmes certes plus modestes comme les filtres fait maison ou les panoplies d’effets développées par les plateformes sociales.

source

——

Pinterest dépasse les 400 millions d'utilisateurs actifs mensuels, grâce à la nette progression du nombre d'utilisateurs des générations Y (+36%) et Z (+50%), mais aussi des hommes (+48%)

Ce que j’ai trouvé super intéressant c’est de regarder plus dans le détail comment ils utilisent la plateforme qui se définit comme Pinterest, la plateforme multigénérationnelle incontournable pour vivre ses rêves.

Première population qui s’est ruée sur l’application : la génération Z.

La génération Z est arrivée en force sur la plateforme, le nombre d’utilisateurs de moins de 25 ans augmente 2 fois plus vite que ceux de plus de 25 ans. Et ils n’en font pas le même usage, ils l’utilisent pour littéralement organiser leur vie avec 2 grands axes : élaborer son plan de carrière, voire même son plan de vie, et les initiatives sociales dans lesquelles ils pourraient s’engager. Les recherchent portent autant sur les conseils d’orientation pour leurs études que sur l’égalité des sexes ou l’évaluation de la santé mentale. Rassurez-vous, ils en ont aussi une utilisation moins cérébrale et font comme tout le monde des recherches de déco intérieure et succombent aux modes les plus étranges, comme l’illustre l’explosion de la recherche « mode cottagecore » qui a été multipliée par 80 !

Qu’est-ce que c’est que ça me demanderez-vous ? Je me suis renseigné et le site billie.ca en fait une définition synthétique qui le résume bien « Imaginez-vous dans un chalet rustique, vous êtes entouré d’animaux, un pain aux bananes dans le four, et l’album Folklore de Taylor Swift joue en trame de son. Voilà ce que représente le cottagecore ».

Seconde tendance : les hommes prennent la plateforme d’assaut et ce qu’il y cherchent à de quoi surprendre.

Pour une fois, il semble que le réseau social ne soit pas le ring, le stade, bref, le terrain des comparaisons. L’Homme semble vouloir y développer ce qu’il a de plus subtil et touchant, de tourné vers l’autre et les siens en premier lieu. Il y cherche des idées pour s’occuper de la maison (cuisine modulaire » x12) ou renouveler leur garde robe avec gout voire se maquiller ou trouver de jolis soins pour la peau, cuisiner des diners à la poêle ou faire du pain traditionnel. Pinterest devient l’exutoire où les hommes viennent exprimer leur créativité sans avoir peur d’être jugé ni ressentir le besoin d’être dans la surreprésentation de leur virilité. Je vais enfin pouvoir arrêter de faire semblant de m’intéresser aux tatouages traditionnels japonais des yakuzas et trouver de bonnes recettes de savon de Marseille à fabriquer soi même pour enlever les tâches de gras sur mes tee shirts blancs.

Enfin, la génération Y s’y éclate toujours, surtout maintenant que le confinement leur a permis de faire le point. On doit avouer que c’est l’âge auquel vu de l’extérieur, t’es un peu chiant. les centres d’intérêt avérés sur la plateforme portent sur construire une maison de famille, acheter un salon de jardin, faire des plannings pour les enfants ou trouver des cours de maths pour maternelles. Petit grain de folie : 58x plus de recherches sur la coloration de mèches de cheveux et 111x sur la mode des bijoux en or, ça sent la refonte des bijoux de mamie en petits anneaux tous mignons qu’on peut se partager. J’aime bien la synthèse que nous en fait Pinterest dans son infographie : les objectifs des Gen Y, dont on fait malheureusement partie, sont acquérir des compétences de vie (je sais pas ce que c’est), trouver des idées pour organiser des réunions de famille et des conseils pour s’adapter à la nouvelle normalité (je sais pas ce que c’est non plus, peut être que c’est d’être devenus chiants en vieillissant).

Je veux rassurer les autres générations, en vrai ce qu’on cherche sur Pinterest c’est comment fabriquer son propre ballon dirigeable pour faire triper ses enfants, les techniques des poètes du 19e pour faire vibrer d’amour nos moitiés ou encore comment maîtriser les rudiments de 18 langues pour pouvoir voyager partout dans le monde sans encombre et se connecter avec toutes les populations. Mais on se crée de faux profils, en général de filles millenial pour le faire, juste parce qu’on est pudiques.

source : les echos tech
source : pinterest neewsroom

Google en veut à Linkedin et sort une fonctionnalité qui risque de faire très mal

Bon vous le savez en ce moment ça ne va pas super fort pour Linkedin. En raison de la crise du Covid, le RS avait annoncé il y a un mois souhaité se séparer de près de 1.000 salariés et cette semaine la plateforme annonçait la mise en vente de son service SlideShare…

Les signaux ne sont pas au vert et Google vient en rajouter une couche avec une nouvelle fonctionnalité « add me te search ».

En gros Google va nous proposer de créerr notre propre carte de visite dans le moteur de recherche.

Obtenir une présence dans les résultats de recherche en tant qu'individu peut s'avérer difficile. Certaines célébrité ont droit aujourd’hui à une sorte de mini ficheWikipedia et pour les autres il n’est pas rare que le premier lien qui ressorte soit votre profil Linkedin.

En gros « add me to search » permet de créer sa propre fiche Google My Business mais pour un individu. Une carte de visite virtuelle qui peut inclure un lien vers un site Web, des liens vers des profils sociaux et un mini texte de présentation et même une photo de profil.

La fonctionnalité n’est pour l’instant disponible qu’en Inde et on peut imaginer un déploiement courant septembre ailleurs dans le monde.

Facebook optimise son plugin Messenger

On a parlé il y a très peu de temps des nouveautés sur les messageries du groupe Facebook et notamment les prémices d’un jumelage entre WhatsApp et Facebook messenger.
Aujourd’hui, je vais vous parler d’une autre bonne nouvelle pour les pure players et les petites entreprises : le plugin Facebook messenger est en train d’évoluer

Le plugin de discussion Messenger est un outil gratuit, qui prend la forme d’une fenêtre de conversation sur le site web des entreprises. Comme Zopim, Olark, iAdvize

Il permet aux marques d’intégrer le chat de Messenger sur leur site pour :

  • lancer des conversations,
  • apporter une touche personnelle à l’expérience d’achat en ligne,
  • fidéliser leurs clients.

La nouvelle version du plugin lancée par Facebook offre un nouveau design, qui facilite les conversations et les rend plus intuitives.

L’objectif est d’aider les entreprises à toucher plus de clients et interagir avec eux directement depuis leur site web.
La mise à jour du plugin de discussion permet à tous les utilisateurs de contacter une entreprise, même ceux qui ne sont pas connectés à Messenger ou qui ne possèdent pas de compte Facebook.

Avec cette mise à jour, Facebook souhaite répondre aux besoins des entreprises, qui ont augmenté leur présence en ligne depuis la crise du Covid-19 et sont de plus en plus sollicitées par leurs clients.

source

Interopérabilité des messageries

Ca fait déjà bientôt 2 ans que Facebook nous parle d’interopérabilité entre ses services de messagerie. Cette interopérabilité permettrait par exemple à un utilisateur d’Instagram d’envoyer des messages privés à un utilisateur de WhatsApp ou de Messenger.

Et bien il semblerait que l’on s’en rapproche à très grand pas. La semaine dernière certains utilisateurs ont pu voir apparaitre une pop up Instagram leur proposant la possibilité de discuter avec des amis Facebook directement depuis Instagram.

Alors pas la peine de mettre à jour votre Instagram tout de suite, il est fort possible que cette mise à jour ait été déployée de manière accidentelle et que Facebook ne soit en réalité pas encore tout à fait prêt.

D’ailleurs le Groupe Facebook n’a pas fait encore d’annonce officielle sur cette mise à jour.

Venus de Gillette et son s'engage pour l'acceptation du corps sur Animal Crossing

La seconde actuelle nous vient de Mathilde, qui fait une veille active pour l’agence sur Animal crossing, merci pour ça. On avait parlé dans un précédent épisode du Superdaily des marques qui débarquent sur le jeu, comme Gemo et son défilé ou Just Est, cette fois c’est Gillette Venus qui s’invite sur le jeu mais pas uniquement pour faire la promotion de ses produits ! L’un des enjeux forts de l’époque porte sur l’inclusion, l’acceptation de soi, partant du principe qu’il est difficile d’être inspiré par une marque ou une campagne de pub quand on ne se sent pas représenté.

Avec sa nouvelle campagne Gillette Venus invite le grand public à accepter ses imperfections ou encore les petites particularités qui rendent sa peau unique.

Concrètement Gillette Venus propose aux gamers "des centaines d'avatars incluant tout type de peau : vergetures, rides, acné, taches de rousseur, psoriasis, vitiligo, cellulite, mais aussi tatouages et prothèses". Au total, ce sont 8 tons et 19 types de peau différents qui dévoilés, pour plus de 250 combinaisons possibles.

Pour bénéficier de ces nouveautés, les joueurs doivent déverrouiller la boutique Able Sisters et accéder au kiosque de conception à l’intérieur.

Cette campagne fait écho à un spot vidéo diffusé par la marque au printemps dernier dans lequel on voit plusieurs femmes avec des peaux très loin des canons habituels, marquée de tâches brunes ou de vergetures et cicatrices après plusieurs grossesses, puis le slogan My Skin My Way, traduit en français par « c’est ma peau et j’en suis fière ».

Ça me donne envie de faire une recherche sur Pinterest sur comment fabriquer un soin de peau adapté à ma peau de blondinet tannée par le soleil des plages de France ou des conseils pour se raser sur les tatouages sans abimer mon derme, ma fierté.

source

Volvo et ses avocats bataillent pour continuer à se gaver gratuitement de contenu UGC

Une histoire rocambolesque comme je les aime. Volvo est accusé d’avoir utilisé des photos d’un compte Instagram sans autorisation. Ce ne serait pas la première marque, ni la dernière mais les arguments avancé sont carrément couillus. Je vous explique.

En avril 2019, un photographe, Jack Schroeder, un photographe lifestyle, organise un shooting photo avec une mannequin mettant aussi en scène une Volvo S60.

Jack Schroeder publie quelques images sur son compte Instagram. Les CM de la marque trouvent les photos tellement belles qu’ils demandent via Instagram si Jack est partant pour qu’ils fassent un repost dans le feed de Volvo. Ca se fait, c’est un classique.

Jack répond qu’il n’est pas ok à moins que la marque le rétribue pour les photos. Après tout, ce sont ses photos et si elles plaisent à la marque elle peut mettre un petit billet non ?

Tout aurait pu s’arrêter là mais quelques semaines plus tard, la marque décide finalement de poster malgré tout les photos de Jack sur le compte Instagram de Volvo sans autorisation et sans rétribution. Le photographe est targué par la marque mais aucun accord n’a été donné.

Après de multiples tentatives infructueuses pour demander le retrait des photos du compte Volvo, le photographe se décide à porter plainte. Et c’est là que l’histoire prend une tournure rocambolesque.

Volvo ne se laisse pas faire et estime être dans son bon droit. Après tout, Jack n’a pas demandé non plus l’autorisation à la marque…

La marque automobile prétend d’ailleurs qu’Instagram lui accorde une sous-licence pour re-partager à nouveau toute photo publique. Que du fait du caractère publique du compte Instagram de Jack Schroeder il a de facto accordé à Volvo une licence directe pour partager ce contenu.

Bof, pas bien sûre de ça pour ma part.

Mieux… Volvo affirme également qu’en taggant le compte du constructeur, Jack Schroeder a accordé à Volvo une licence implicite non exclusive de partage des photographies Instagram.

Le procès est en cours et pour l’instant on a pas le fin mot de l’histoire mais c’est vrai qu’il y a une zone de flou.

Est-ce que lorsque je suis photographe, que j’utilise une marque sans autorisation dans mon shooting et qu’en plus je taggue cette marque… Est-ce que dans ce cas là, la marque peut reposter mon contenu sur son compte Instagram ? Affaire à suivre.

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon : https://supernatifs.com/. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

472 episodes