Youpi c'est lundi : Clubhouse, nouvelle appli Dispo, Snapchat, Facebook Bars, #ThisIsOurShot et Deep Fake.

17:58
 
Partager
 

Manage episode 286189210 series 2859171
Par Supernatifs, Thibault tourvieille de labrouhe, and Camille poignant, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Episode 541 : Comme tous les lundis, on fait le tour de l'actualité social media. Ce matin, on parle de Clubhouse qui voit son nombre d'utilisateurs exploser, de la nouvelle application américaine Dispo, de la bonne santé de Snapchat, du développement de Facebook Bars, du hashtag américain #ThisIsOurShoot et de DeepFake.

Club House bat des records de téléchargement

On arrête pas d’en parler depuis deux semaines mais le réseau social 100 % audio continue de progresser.

Le réseau social américain n’avait été téléchargé que 3,5 millions de fois au 1er février contre deux semaines plus tard au 16 février 8,1 million de fois.

La progression au niveau mondial est énorme, puisque Clubhouse n’a été téléchargé que 2,6 millions de fois aux États-Unis.

Ça peut paraître peu, mais comme ce nouveau réseau fonctionne qu’avec des invitations, sa viralité est limité.

Reste à savoir comment les boss de Clubhouse veulent continuer de développer leur réseau.

En restant sur un système d’invitations, et donc en mettant encore du temps à progresser, il donne justement du temps à leurs concurrents qui développent des services similaires. (Facebook, Twitter...)

Il existe déjà d’autres applications qui ont vu leurs audiences décuplées aux États-Unis, en Chine, en Égypte, en Arabie Saoudite et en Turquie : Dizhua, Tiya et Yalla.

Je trouve que c’est un sujet hyper intéressant, car ce sont des vrais choix de développement d'entreprise.

Faut-il essayer absolument de grossir le plus vite possible pour prendre des parts de marché quitte à s’éloigner un peu de son ADN ?
Ou faut-il coller absolument à son Why, en laissant du coup plus de place à des concurrents ?

Source

Dispo, la nouvelle application qui imite les appareils photos jetables

L’appareil photo jetable fait son grand retour et serait peut-être même l’avenir des réseaux sociaux.

Un nouvelle applications sociale suscite un gros buzz en ce moment. Et ce n’est pas ClubHouse. Non c’est autre chose.

Ca s’appelle Dispo. Une nouvelle application de partage de photos qui imite l'expérience de l'utilisation d'un appareil photo jetable.

Dans l'application, les utilisateurs cadrent des photos à travers un petit viseur rectangulaire. Il n'y a pas d'outils d'édition ou de légendes.

La particularité c’est que les images «se développent» - c'est-à-dire qu'elles apparaissent sur votre téléphone à 9 heures le lendemain.

Plusieurs personnes peuvent prendre des photos sur le même rouleau, comme cela peut arriver avec un véritable appareil photo jetable lors d'une fête. Et c’est ce côté collectif qui fait un carton.

Dispo est une application créée par David Dobrik il ya tout juste une semaine et le carton est énorme et certains annoncent même qu’il sera le prochain Instagram.

Alors que l’application monte gentiment dans les Charts de l’Apple Store, les investisseurs se pressent déjà au portillon.

Lors d'un cycle de financement de démarrage en octobre, dirigé par la société Seven Seven Six, co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian, Dispo a levé 4 millions de dollars. Cette semaine, la société a levé 20 millions de dollars

Source

Snapchat : que des bonnes nouvelles

Snapchat à organiser un événement dédié à ses investisseurs. Et suite aux différentes annonces que l’application a pu faire ce jour-là, ses actions en bourse ont explosé.

En même temps Snapchat a fait de belles annonces.

Si on prend les pays qui génèrent la moitié des dépenses publicitaires numérique dans le monde, et bien Snapchat atteint 70 % des 13-24 ans de ces pays là.

Autant se dire que c’est énorme et que l’application a une vraie carte à jouer dans les prochaines années.

D’ailleurs l’application a rebaptisé la génération Z, la Snapchat génération.

Cette génération représente 40 % des consommateurs globaux et 80 % des personnes la composants ont déjà plus de 18 ans.

Autres stats impressionnantes : les utilisateurs de Snapchat ouvre l’application 30 fois par jour en moyenne. C’est énorme.

Avec ces bonnes nouvelles Snapchat anticipe une croissance annuelle de 50 % de son chiffre d’affaires sur les prochaines années.

Des économistes extérieur la situeraient plus autour de 35 %. Quoi qu’il arrive l’avenir à l'air radieux.

Déjà sur le dernier trimestre 2020 Snapchat avait annoncé une hausse de 62 % de ses revenus sur la même période l’année précédente.

Côté marque des choses intéressantes : si aujourd’hui le principal espace publicitaire qui rapporte des revenus à la plate-forme est dans son format vertical sur la partie Discover, de nouveaux placements vont pouvoir être fait.

Il y a notamment une grosse carte à jouer sur la Snapmap.

Les commerces vont pouvoir être répertorié sur cette carte de Snapchat et bientôt pouvoir insérer leur propre publicité.

De plus Snapchat a toujours une petite longueur d’avance sur la réalité augmentée, il travaille d’arrache-pied pour l’incorporer à ses publicités.

Ainsi la plate-forme pourrait révolutionner la publicité en ligne en permettant par exemple d’essayer virtuellement des produits.

Source

Facebook lance l’application BARS pour inciter les rappeurs à poser leur flow

Le groupe R&D interne de Facebook, La NPE Team, à lancé en find e semaine dernière sa nouvelle application expérimentale, appelée BARS .

L'application permet aux rappeurs de créer et de partager leurs raps en utilisant des rythmes créés par des professionnels.

Dans l'application, les utilisateurs choisiront parmi les centaines de rythmes créés par des professionnels, puis rédigeront leurs propres paroles et enregistreront une vidéo. BARS peut également suggérer automatiquement des rimes lorsque vous écrivez des paroles, et propose différents filtres audio et visuels pour accompagner les vidéos.

Il y a aussi un «mode Challenge» disponible, où vous pouvez poser un freestyle avec des de mots suggérés automatiquement.

Les vidéos elles-mêmes peuvent durer jusqu'à 60 secondes et peuvent ensuite être enregistrées sur votre pellicule ou partagées sur d'autres plateformes de médias sociaux.

Evidemment tout ça est au format vertical et ressemble forcément beaucoup à… TikTok !

Actuellement, la version bêta de BARS est en ligne sur l'App Store iOS aux États-Unis et ouvre sa liste d'attente. Facebook dit qu'il ouvrira l'accès aux invitations BARS par lots, à partir des États-Unis.

L’application BARS est une preuve de plus de la volonté du Groupe Facebook d’innover en réponse aux avancées toujours plus grande de TikTok.

TikTok est déjà devenu une rampe de lancement pour les musiciens émergents , y compris les rappeurs. Facebook a déjà raté un wagon et n’aimerait pas rater le train.

Source

Un hashtag de médecins américains

Il y a énormément de désinformations autour des vaccins et notamment aux États-Unis. Les médecins américains tentent donc de raconter leurs expériences.

Les États-Unis ont déjà vacciné près de 40 millions de personnes. Pour le moment aucun problème particulier n’a été signalé.

Cela n’empêche pas de retrouver, sur les réseaux sociaux notamment, des discours complotistes autour des vaccins, avec des faux témoignages de personnes racontant des choses horribles qui leurs seraient arrivés après s’être fait vacciner.

Les infirmiers et médecins américains ont donc décidé de s’organiser pour essayer de raconter leurs expériences avec le vaccin face au COVID-19.

Pour organiser et concentrer leur discours, ils se sont regroupés derrière hashtag
(#ThisIsOurShot)(https://www.instagram.com/explore/tags/thisisourshot/)

Et leurs messages pourraient d’ailleurs être entendus, puisqu’une étude menée par des chercheurs d’université du Michigan montre que les Américains sont plus prêts à entendre les messages des médecins urgentistes plutôt que ceux des autorités sanitaires.

Et ses médecins se sont bien organisés, une centaine d’entre eux font des visioconférences, pour échanger sur les différentes déclarations fausses qui peuvent exister en ligne.

Je trouve ça chouette quand les réseaux sociaux peuvent permettre à des personnes de partager leur quotidien et leur travail.

C’est peut-être dommage dans l’absolu que des médecins doivent passer du temps pour expliquer des choses comme ça plutôt que de passer ce temps-là à soigner d’autres gens

Source

Des deep fake de Tom Cruise envahissent TikTok

Peut-on encore faire confiance à nos yeux et oreilles pour démêler le vrai du faux. Pas si sûre.

Depuis vendredi dernier, TikTok s’est pris de passion pour un tout nouveau venu sur la plateforme : Tom Cruise ! Oui, Tom Cruise en personne. Dans des petites scènettes de 15 secondes il nous propose des tours de magie, des histoires plus ou moins drôles et même un démonstration de golf.

Au premier coup d’oeil, tout est là. Le rire de maniaque, la gestuelle, la dentition parfaite, le sourire… Sauf que voilà ce n’est pas Tom Cruise. Pas le vrai en tout cas. C’est un deepfake.

Le compte s’appelle @deeptomcruise et compte déjà pas moins de 336k abonnés. En cumulé cela représente un peu plus de 10 millions de vues en moins d’une semaine et en seulement 3 vidéos ! Un carton !

Le secret de ce deepfake réalisé dans les règles de l’art se cache dans les techniques utilisées pour le réaliser. Tout d’abord, l’homme derrière le masque de Tom Cruise ressemble à l’acteur. Il s’agirait peut-être de l’acteur Miles Fischer, un imitateur de Tom Cruise.

C’est en utilisant une technologie de FaceSwap que les créateurs sont parvenus à un rendu aussi impressionnant.

La technique du faceswap consiste à cartographier, deux visages pour les inverser.

Si la technologie est ici utilisée pour divertir, le potentiel du deepfake inquiète de plus en plus…

Source

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

570 episodes