Ego Marketing : Non, vous n'êtes pas l'audience cible !

19:31
 
Partager
 

Manage episode 283438528 series 2859171
Par Supernatifs, Thibault tourvieille de labrouhe, and Camille poignant, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Épisode 526 : Thérapie de groupe ce matin :

On va tous respirer profondément et répéter ensemble : « Non, Je ne suis pas mon audience cible. » « Non, je ne suis pas mon audience cible. » Félicitations, vous avez franchi l'une des premières et les plus importantes étapes du social media marketing. Vous avez admis que vous n'êtes pas votre propre client. Que vos goûts, vos usages, vos habitudes sur les réseaux sociaux ne sont pas ceux de votre audience cible.

Ce n'est pas parce que vous n'utilisez pas Facebook ou Twitter, par exemple, que votre public cible ne le fait pas.

Combien de fois entend-on : « mais plus personne n’utilise Facebook en 2021 ! » pourtant Facebook est le réseau social numéro 1 en France. Combien de fois a-t-on entendu « Perso, je ne regarde jamais de Live sur Instagram. Je vois pas l’intérêt. » Pourtant, les Iives ne se sont jamais aussi bien portés.

La manière dont nous utilisons les RS, nos goûts, nos préférences, nos habitudes n’ont aucun intérêt. Seule compte ce qui se passe du côté de nos audiences cibles.

Gare à l’ethnocentrisme !

Voir le monde et sa diversité à travers le prisme privilégié et plus ou moins exclusif des idées, des intérêts et des archétypes de notre communauté d'origine.

Aujourd’hui on va faire un petit peu d’ethnologie ou d’anthropologie puisque penser que les pratiques de tout le monde sont les mêmes que les siennes c’est être un petit peu être ethnocentré.

L’ethnocentrisme a été introduit par le sociologue William Graham Sumner, il fut le premier professeur de sociologie de l’université de Yale.

Il a introduit le concept d’ethnocentrisme. Pour lui c’est : « voir le monde et sa diversité à travers le prisme privilégié et plus ou moins exclusif des idées, des intérêts et des archétypes de notre communauté d’origine, sans regard critique sur celle-ci ».

En gros ce qu’il veut dire c’est qu’on a tendance à voir le monde à travers un prisme. Et on imagine le reste du monde par rapport à nos habitudes, nos pratiques ou celle de ceux qui nous ressemblent.

Et c’est très souvent ça aussi en marketing !

Ça pousse d’après lui à : « Surestimé le groupe raciale, géographique ou national auquel on appartient, aboutissant parfois à des préjugés en ce qui concerne les autres peuples. »

Effectivement on peut reporter ça au marketing, puisqu’on a tendance à penser que notre manière de faire et celle de tout le monde.

On pense que si ça nous parle à nous ça parlera aux autres.

Ce concept est quasi universel et il a été repris par de nombreux anthropologue sociologue comme par exemple Claude Lévi-Strauss dans ses recherches.

Donc pas de panique c’est un premier réflexe normal pour la plupart des êtres humains.

Maintenant on peut se poser la question de comment éviter cet écueil ?

Les dangers de l'ego marketing

L’ego marketing peut être expliqué très simplement : lorsque vos efforts marketing concernent davantage vous-même, votre marque ou même vos produits que les personnes à qui vous essayez de les vendre.

Définir ses personas social media

Créer un persona vous permet de comprendre la logique de vos consommateurs et de vos audiences cibles. Identifier avec précision leurs problématiques, leurs freins, leurs habitudes de consommations, leurs usages des réseaux sociaux et leur mode de pensée…

Il s’agit ici de définir l’identité type de votre persona marketing. Concrètement, vous allez ici rédiger un véritable portrait robot de votre persona marketing en répondant aux questions suivantes :

⁃ Nom, Age, lieu, profession⁃ Quels sont ses besoins ? Quelles sont ses frustrations ?⁃ Quel est son usage des réseaux sociaux ? Sur quelles plateformes ? A quelle fréquence ? 

Laisser de la place à l’empathie

L'une des erreurs les plus courantes que l’on commet lors de l'identification d'un public cible est de supposer que nous sommes le groupe démographique. C’est faux !

L'empathie est tout simplement la capacité à se mettre à la place de l'autre afin de comprendre son mode de fonctionnement, ses pensées et ses émotions

Comment concevoir ses audiences cibles en social media

Questionnez vos clients

L'un des moyens les plus efficaces pour définir vos personas est d’écouter vos clients actuels.

Parlez avec vos équipes internes

Interrogez vos équipes commerciales ! Ce sont probablement les plus aptes à vous donner des informations sur vos personas. En effet, ce sont elles qui sont en contact direct avec les prospects et clients. Les forces de vente ont donc une connaissance précise des freins et motivations de vos personas.

Appuyez-vous sur la data !

Utilisez les outils digitaux pour créer vos personas ! Si vous avez déjà des clients, développer vos personas sera beaucoup plus simple. Vous pouvez vous appuyer sur les données que vous avez déjà concernant leurs informations démographiques, leurs habitudes de consommation et les retours clients afin d'identifier les similarités et construire vos profils types de clientèle.

Apprendre à connaitre ses cibles dans la durée

Ecouter avant de dire

Poser la question à vos audiences

Test and Learn

Pour en revenir aux usages social media…

Formats, fonctionnalité et créa

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.

569 episodes