Pourquoi dit-on mon amie, même au féminin ?

9:15
 
Partager
 

Manage episode 285218153 series 2863074
Par Le français avec Yasmine, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

T’a-t-on déjà dit pourquoi on aimait rajouter des petites lettres dans les questions en français ? L’on pourrait penser qu’elles sont là pour faire joli et pour sonner chic.

Essaye de prononcer :

« un beau après-midi » ; « un vieux homme » ; « un beau oeil » ;

Ça ne sonne pas bien ? Tant mieux ! Ces formules sont absolument fausses en français.

« un beau après-midi » ; « un vieux homme » ; « un beau oeil » ;

Dans ce nouvel épisode, je t’explique d’où viennent ces petites lettres ajoutées et la raison pour laquelle on ne dit pas « nouveau » épisode mais bien « nouvel épisode ».

Pourquoi dit-on « mon » amie alors que le mot « amie » est à la forme féminine ?

Une seule règle se cache derrière tous ces phénomènes.

Tu la connais ? On te l’a apprise ? (😉)

Pour recevoir gratuitement et expectionnelment la transcription de cet épisode, c'est ici : https://ilearnfrench.eu/monamie


Bonne écoute,

Yasmine Lesire

____________________________________________________________________________________________________________

Pour continuer cette conversation et améliorer ton français avec moi, rendez-vous sur www.ilearnfrench.eu

Si tu veux m’envoyer un message et me suivre sur les réseaux, suis-moi et ajoute-moi. Je te répondrai personnellement.

Instragram

Linkedin

Facebook

La musique de cet épisode est créée par le groupe Beam.

Merci à Maayan Smith et son groupe pour la musique.

Pour suivre le groupe Beam:

https://www.facebook.com/beamband/

https://store.cdbaby.com/cd/beam3

https://open.spotify.com/album/0wh9CvbPVNMi9wdqqBFFBW



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

53 episodes