A quoi ça sert d'aller à la messe?

28:51
 
Partager
 

Manage episode 273233942 series 1776899
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
"Ita missa est". A la fin de la messe, le prêtre envoyait ainsi les fidèles en mission. C’est de ce mot latin missa que vient celui de messe. Une célébration à laquelle les chrétiens sont invités chaque dimanche, en référence aux commandements de l’Ancien Testament. "Le dimanche, c’est le jour du Seigneur et l’un des commandements d’honorer le jour du Seigneur, explique le Père Matthieu Thouvenot, au micro de Pauline de Torsiac. Le premier commandement est d’adorer Dieu et Dieu seul. Le problème, c’est que Dieu on ne le voit pas. Pour y penser, pour se souvenir que nous avons un Créateur qui prend soin de nous, on change de rythme un jour sur sept, on arrête de travailler et on se rend disponible pour prier davantage et pour se rassembler avec d’autres chrétiens". Un besoin pour vivre Source et sommet de la vie chrétienne - une expression qui a émergé pendant le concile Vatican II - la messe est l’origine de tout et en même temps l’aboutissement de tout. "Nous en avons absolument besoin pour vivre. C’est la source de notre vie chrétienne donc si on veut avoir une vie chrétienne, il faut qu’elle soit alimentée par une source : l’Eucharistie. On peut par ailleurs envisager que notre vie est une randonnée dans la montagne où nous visons un sommet. Avec l’Eucharistie, je touche déjà le sommet puisque je touche quelque-chose d’éternel… La messe est la mise en présence de ce qu’il s’est passé à la croix et à la résurrection il y a 2000 ans et en même temps cela me projette déjà dans l’éternité avec la présence de Jésus et la résurrection qui n’est pas seulement pour Jésus mais pour nous tous". Une communion au corps ressuscité " Quand on participe à la messe, on participe à la résurrection, en recevant le corps de Jésus ressuscité". Jésus nous y a invités par ces paroles : "Si vous ne buvez pas mon sang, si vous ne mangez pas mon corps, vous n’aurez pas la Vie en vous". Une nourriture spirituelle qui nous permet d’avoir une vie complète, pas simplement matérielle et physique. " Quand on participe à la messe, on participe à la résurrection, en recevant le corps de Jésus ressuscité" La logique de l’incarnation Une messe ne se vit pas seul, mais entouré d’une communauté de chrétiens. "Quand l’assemblée se rassemble pour célébrer la messe, elle constitue le corps du Christ. On s’en rend compte quand on encense pendant la messe parce qu’il y a un moment où l’assemblée elle-même est encensée car elle est elle-même le corps du Christ et qui célèbre", précise le Père Thouvenot, qui rappelle que la religion chrétienne est celle de l’incarnation, Dieu décidant d’arriver dans la vie matérielle. "Une logique qui est déclinée jusque dans l’Eucharistie où Dieu va jusqu’à se faire morceau de pain qui est son corps". Une première nourriture : la Parole Lors de la première partie de la messe, en écoutant les lectures du jour, le fidèle est nourri spirituellement, intellectuellement. "La parole de Dieu a une efficacité par elle-même. Quiand on l’entend, quand on l’écoute vraiment, elle transforme", assure le Père Matthieu Thouvenot, qui évoque aussi le perpétuel appel à la conversion. Si la Parole de Dieu n’a pas changé, chacun d’entre nous change dans sa vie, et tous les trois ans, on peut donc écouter des textes d’une façon différente. "Dans les textes qui sont dits, Dieu va pouvoir donner à la personne qui écoute ce dont elle a vraiment besoin à ce moment-là. C’est à nous de faire attention. Et je constate souvent que l’Esprit Saint fait son travail !", observe le prêtre. "Participer à la messe chaque dimanche est une nécessité vitale pour la vie chrétienne" Une obligation dominicale ? Faut-il alors aller à la messe tous les dimanches ? "Je pense que participer à la messe chaque dimanche est une nécessité vitale pour la vie chrétienne, affirme le Père Matthieu Thouvenot. C'est comme la nourriture. On peut ne pas voir l'importance de la messe, ne pas en éprouver physiquement et spirituellement la nécessité, il n'empêche qu'on en a besoin. Avant-tout, c'est une invitation de Jésus, c'est même un impératif : "Faites-cela en mémoire de moi". Parfois on n'éprouve pas le besoin, cela ne veut pas dire que l'on n'en a pas besoin. Chacun est responsable de sa vie chrétienne, de penser à ses différents besoins et de les honorer. Si je dis que je crois en Dieu et en Jésus, logiquement j'écoute ce que dit Jésus. Je sais alors que j'ai besoin de Le recevoir et je prends mes dispositions pour." Et pour les enfants ou les ados qui y rechignent ? "Je pense qu'il ne faut pas leur montrer que l'Eglise est désagréable. Je vois des exemples de personnes qui ont été dégoûtées de l'Eglise parce qu'on les a forcées à faire des choses. Cela dit, puisque c'est important quand même et qu'il est important de prendre des habitudes, il faut trouver des idées pour aider les enfants à aller à la messe, par exemple en allant voir un nouvel endroit, en s'assurant qu'ils y retrouveront des amis. On peut aussi lire avec eux avant les textes de la messe pour les préparer avant, et pourquoi pas leur faire jouer un rôle pendant la messe".

484 episodes