Ep. 44 Ingénieure logiciel, blogueuse et féministe avec Marie-Philippe Gill (Partie 1)

37:29
 
Partager
 

Manage episode 272041472 series 2643297
Par Tatiana St-Louis, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

« Les filles sont bonnes en français et en arts, les gars en sports en en math. »

Je me rappelle très bien, enfant, avoir entendu ce genre d’idées fixes perpétuées sous différentes formes. C'était comme si elles flottaient dans l’air ambiant.

Ces stéréotypes genrés peuvent avoir l’air sans défense, mais de nombreuses recherches continuent de prouver que ce genre de position sur le talent et la réussite agissent profondément dans la psychologie des enfants quand ils sont en contexte d’apprentissage et de performance.

C’est notamment une des raisons pour lesquelles les femmes vont choisir des professions plus libérales, comme l’enseignement et les communications, et les hommes des carrières plus scientifiques, comme l’informatique et l’ingénierie.

Combattre les stéréotypes de genre dans les STIM

Marie-Philippe Gill, pour sa part, ne laissa pas ces stéréotypes se mettre dans le chemin de sa passion pour l’informatique.

Étant l’une des premières générations à avoir grandi entourée de l’internet, elle a appris à coder de façon autodidacte alors qu’elle tentait de s’occuper de ses Neopets.

De fil en aiguille, ceci l’a menée à obtenir son diplôme en génie logiciel de l'École de Technologie Supérieure (ÉTS). Elle a par la suite poursuivi ses études à la maîtrise en technologies de l'information, plus précisément en apprentissage machine (machine learning).

Mais en plus d’exceller au niveau académique, elle pilote depuis 2016 Girl Knows Tech, un blogue où elle partage sa vie et ses expériences d’étudiante en technologie. Parallèlement à son blogue, son compte Instagram cumule 35K abonnées et sa chaîne YouTube est suivie par près de 13K personnes.

Bref, disons qu'elle allie de façon remarquable ses aspirations scolaires à sa responsabilité féministe de demeurer visible pour toutes les femmes les industries des STIM (Sciences, Technologie, Ingénierie, Mathématiques).

J’ai invité Marie-Philippe sur le podcast pour nous parler de son parcours unique dans un domaine considéré majoritairement masculin et comment elle a réussi à trouver sa voix/voie malgré les obstacles qui auraient pu lui bloquer la route.

Si tu as une expérience dans un domaine qui est étiqueté "masculin", partage-nous ton expérience en commentaires. Toute visibilité à ce niveau a le potentiel d'aider une autre femme à faire le saut et à vaincre ses peurs!

50 episodes