A la dérive avec Bertrand Manioc

1:02:31
 
Partager
 

Manage episode 263364228 series 1368884
Par Radio Nova, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

On part à la dérive avec le réalisateur Bertrand Mandico

Il m’a donné rendez-vous chez lui dans le 18eme à Paris. Il vit avec sa compagne et actrice fétiche, Elina Löwensohn. Ici les objets ont une âme : deux têtes de poupées rescapées d’un film, des os de baleine, des masques sacrés, un piano bastringue, une chouette à collier, des doudous massacrés, ses disques préférés. Ensuite on a déambulé direction Les puces de Saint Ouen vers la librairie de l’Avenue qui compte 150000 livres et 1km d’étagère.

Pour cette dérive surréaliste, Bertrand Mandico a convoqué ses deux amis, l’écrivain cinéphile et vidéaste Pacome Thiellement et la chanteuse Barbara Carlotti. Ensemble, on s’est perdu dans les livres, on a dansé sur du jazz manouche et sur un pied, chanté sur un piano en or. A la dérive avec 3 dandy déconfinés et bien coiffés, ça commence rue Championnet.

Il y avait un air de liberté, une joie d’être ensemble. Pour Barbara Carlotti, on a même trouvé un piano en or, un instrument précieux pour qu’elle chante « Les paradis perdus » de Christophe. On a finit chez le compositeur Pierre Desprat dans le 11ème, il était en pleine recherche musicale pour la BO du nouveau film de Bertrand Mandico.


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

320 episodes