Épisode 5 - Un nouvel hiver en Intelligence artificielle? Retour sur l'entrevue de Darwin Brochero.

1:01:34
 
Partager
 

Manage episode 279184065 series 2810321
Par Jean-Francois Senechal, David Beauchemin, Ève Gaumond, Frédérick Plamondon, Sylvain Munger, Shirley Plumerand, Jean-Francois Senechal, David Beauchemin, Ève Gaumond, Frédérick Plamondon, Sylvain Munger, and Shirley Plumerand, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Retour sur l'entrevue de Darwin Brochero.
JF, David et Fred discutent de l'entrevue et des thèmes abordés avec Darwin.
1. «L'intelligence artificielle n'existe pas» (Luc Julia) . Vraiment? Pourquoi tant de malaise à se désigner comme «chercheur en IA» ? Pourquoi finance-t-on l'IA si personne n'en fait vraiment. Avant de nier l’existence d’une chose, du moins avec une approche philosophique, il faut d’abord la définir.

2. Donner du sens au chaos . Stochastique et probabilisme.. Contingence et nécessité. «Hasard et la nécessité » (Jacques Monod). Les nouveaux modèles en IA permettent de faire le pont entre des phénomènes qui sont stochastiques (fruit du hasard) à petit échelle, mais qui sont régis par des paterns lorsqu’on les observe à grand échelle. Nos modèles scientifiques classiques nous ont permis de mieux comprendre, mieux prévoir et de mieux prédire. Et les nouveaux modèles en IA permettent d’accroître encore davantage, en précision et puissance, ce pouvoir prédictif.
3. De l'éducation. De quelle éducation avons-nous besoin pour saisir, dans leurs intégralités, les problèmes éthiques et sociétaux associés à l'intelligence artificielle? Les universités sont-elles conçues pour résoudre de tels problèmes? Quoi faire pour s'assurer, que bien en amont, les enjeux éthiques et moraux soient mieux pensés par ceux et celles qui conçoivent les applications AI de demain?

4. Croissance et décroissance (un nouvel hiver en IA?) . Le champs de l'intelligence artificielle n'est pas né de la «dernière pluie». On se rappellera d'une grande vague d’enthousiasme envers l’IA dans les années 70 (financé par le DARPA aux USA), et que cette vague s’est estompée dans les années 80. On avait nommé «hiver» cette période de stagnation des travaux et du financement en IA. Or, le financement en IA ne cesse de croître. Si «l'hiver s’en vient», pour reprendre cette maxime des peuples du Nord (Game of Thrones), nous avons encore quelques belles saisons.

38 episodes