Anick Pelletier – L’entraînement du cerveau par le jeu pour mieux apprendre

52:46
 
Partager
 

Manage episode 288906652 series 2864171
Par Matthieu Tassetti, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Homo Ludens - Anick Pelletier - L'entraînement du cerveau par le jeu pour mieux apprendre

Anick Pelletier est orthopédagogue, une sorte de médecin généraliste des apprentissages. Elle intervient donc auprès d’élèves qui présentent des troubles de l’apprentissage. Pour les aider, elle s’appuie sur son expertise sur le fonctionnement du cerveau et sur sa grande connaissance des jeux. En effet, elle va d’abord identifier la fonction exécutive qui a besoin d’être travaillée. Parmi les fonctions exécutives on trouve entre autres l’inhibition, le discours interne, l’image mentale, la flexibilité ou la mémoire court terme. La première étape consiste à expliquer à l’élève le fonctionnement de son cerveau. Ainsi, il comprend d’où vient le problème et est plus ouvert à recevoir des stratégies. Ensuite, l’élève travaille la fonction exécutive en jouant avec l’orthopédagogue. Pour ce faire, Anick Pelletier oriente ses actions dans le jeu. Elle nomme également les stratégies adoptées par l’élève qui vont lui servir dans le cadre de ses apprentissages. Le transfert se fait donc un peu pendant le jeu. Enfin, Anick encourage l’élève à utiliser les stratégies misent en place dans le jeu pour résoudre ses difficultés d’apprentissage.

Le choix du jeu est donc très important. En effet, il doit permettre d’entraîner une fonction exécutive précise tout en divertissant. D’ailleurs, le jeu en libérant l’affectif, en favorisant la motivation et en diminuant le stress se trouve être un outil efficace pour les orthopédagogues. Le jeu doit donc être accessible à l’élève, ni trop dur ni trop simple. Ainsi, Anick propose une succession de jeux qui sollicitent de plus en plus la fonction exécutive au fur et à mesure que l’élève évolue. Enfin, en tant que professionnel de santé, il est important d’avoir déjà une expérience du jeu que l’on souhaite proposer dans sa séance. Cela peut éventuellement permettre de travailler ses propres difficultés et de développer des stratégies que l’on expliquera à l’élève!

Alors, prêt.e.s à apprendre en s’amusant ?

Les références de l’épisode « Anick Pelletier – L’entraînement du cerveau par le jeu pour mieux apprendre »

The post Anick Pelletier – L’entraînement du cerveau par le jeu pour mieux apprendre appeared first on Homo Ludens.

74 episodes