L'ouverture du cœur, la voie la plus sûre pour sauver le monde

57:49
 
Partager
 

Manage episode 273115880 series 1492942
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Des bulldozers qui saignent la forêt amazonienne aux filets électriques qui ratissent les océans, de l’exploitation des plus pauvres à l’hyperconsommation des plus riches : nous continuons d’assister, année après année, à un gigantesque mouvement de dévoration. Dans une soif irrépressible de possession, l’homme contemporain s’apparente à un fou saccageant sa propre maison. Et chacun d’entre nous, témoin impuissant devant son écran, se demande bien comment l’humanité pourra sortir d’un tel emballement mortifère. Et si l’Évangile nous ouvrait la voie pour changer de comportement ? Existe-t-il une autre manière de vivre au monde, abandonnant nos habitudes carnassières et prédatrices ? Dans son dernier livre, "La voie du cœur" (éd. Salvator), le Père Philippe Dautais s'inspire de l'Évangile de Jean et nous invite à renouer notre lien avec le vivant. Dans un monde où tout s'achète et se vend "Nous regardons le réel avec des lunettes qui réduisent le monde à un objet", nous dit Philippe Dautais. Autrement dit, nous aurions du monde une vision uniquement utilitariste. Tout, du "cosmos" aux "organes humains", nous avons tout réduit "à une collection d'objets identifiés" et "commercialisables". Le prêtre orthodoxe parle en effet d'une "marchandisation du monde". "Nous sommes là dans une vision très réductrice qui nous amène vers une perspective matérialiste utilistariste, et de ce fait mortifère." Dans ce contexte, la question est bien : "Comment en sortir, si ce n'est en nous réajustant au vivant ?" SORTIR DU RAPPORT DE FORCE AVEC LA NATURE L'humanité, d'abord asservie aux lois de la nature, a appris à la dominer tant et si bien qu'aujourd'hui, "nous sommes dans le rapport de force destructeur" avec la nature - "rapport de force qui préside à notre économique libérale", souligne le prêtre. "Le rapport de force était une projection humaine sur le vivant, pour Philippe Dautais, aujourd'hui, on décèle que le vivant est dans une dynamique de coopération et non pas dans une dynamique de rivalité. Il y a une coopération du vivant avec le vivant, c'est-à-dire des végétaux avec les animaux, avec l'humain. Et c'est cette coopération qui fait l'épanouissement de la vie." ce n'est pas la réalité qu'il faut transformer Pour "un ajustement au réel". Philippe Dautais a mis comme axe central de son essai un appel "à un changement des mentalités et de regard" : "Ce n'est pas la réalité qu'il faut transformer, c'est notre regard sur la réalité qui n'est pas ajusté au réel." Il ajoute : "Cela peut paraître bizarre en spiritualité et en religion, mais c'est là où je fustige la croyance qui est toujours une projection et une imagination alors que le réel doit présider à notre lecture du vivant." Autrement dit, il faut arrêter de croire que la réalité correspond à nos concepts, et essayer de "lire et déchiffrer la réalité". Et si Philippe Dautais s'appuie sur l'Évangile de Jean, c'est que celui-ci se distingue des trois autres Évangiles (de Matthieu, Marc et Luc) dans son rapport au temps : "Dans l'Évangile de Jean il n'y a pas d'ordre chronologique, mais un ordre initiatique." La force de l'Évangile de Jean est aussi de nous faire "entrer dans le symbolique".

499 episodes