L'inépuisable question de Dieu

57:17
 
Partager
 

Manage episode 271346324 series 1492942
Par RCF, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
C'est une envie de parler de Dieu, de partager certains aspects de cette inépuisable question, qui a poussé le dominicain Alain Durand à écrire "Dieu, une passion" (éd. Cerf). "J'arrive à un âge raisonnable, c'est le moins qu'on puisse dire, et je suis finalement étonné ou émerveillé d'une certaine façon par le fait que je continue de croire en Dieu." Dieu : un sujet "un peu ringard" Croire en Dieu ? Nous vivons à une époque marquée par une "absence d'intérêt pour la question de Dieu" et où "c'est même un peu ringard d'en parler". "La plupart de nos contemporains ne sont pas du tout passionnés par cette question-là", constate Alain Durand, et cette indifférence le "frappe énormément", lui qui s'émerveille au contraire de la foi qui l'habite. Une passion pour Dieu Dieu, la question de Dieu, "c'est quelque chose, j'allais dire un peu vulgairement, qui me tient aux tripes". Parler de Dieu, pour Alain Durand, "ce n'est pas le résultat d'une réflexion intellectuelle ni d'une culture théologique" mais le fruit d'une "adhésion". "Il y a au fond de moi comme une adhésion à ce que nous nommons comme nous pouvons Dieu." Alain Durand partage donc son émerveillement de croire : il s'interroge sur cette "constance" dans un parcours traversé tout de même par le questionnement ou le doute - mais "une foi sans doute, ça n'existe pas à mon avis". Une question inépuisable Dans le prologue de son livre, Alain Durand insiste sur le fait que cette question de Dieu n'est jamais terminée, que l'on ne peut pas la clore. Or, n'est-ce pas tentant au contraire de dire "je crois", ou "je ne crois pas", une bonne fois pour toutes ? "Si on résume la foi dans un catéchisme, si on résume la foi dans des dogmes, on risque bien de considérer que la question est close." Le risque c'est de "s'installer dans une position dogmatique où on sait qui est Dieu" ou alors de "s'installer dans la non-connaissance absolue ou le rejet, l'ignorance". La foi, c'est "un mouvement de vie permanent" quelque chose qui est "inhérent à l'être lui-même" et que "l'on ne peut pas arrêter". "On ne peut pas stopper la question de Dieu."

498 episodes