Céline Sciamma : "J’ai voulu parler d’amour, et de création"

11:06
 
Partager
 

Manage episode 238522506 series 2525045
Par Grazia Daily Cannes, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
C’est l’un des chocs qui a frappé ce 72ème Festival de Cannes. Portrait de la jeune fille en feu raconte l’histoire, au XVIIIème siècle, de Marianne (Noémie Merlant), peintre venue réaliser un portrait destiné au futur époux de la jeune Héloïse (Adèle Haenel), qui refuse de se marier, et donc de poser. Les deux femmes vont se regarder, se défier, s’aimer. Le quatrième long-métrage de Céline Sciamma (Naissance des Pieuvres, Tomboy, Bande de Filles) est le grand film féministe qu’attendait le festival de Cannes, au discours sublimé par des images magnifiques, et un romantisme pur. "J’avais envie de faire un vrai film qui brise le coeur, une histoire d’amour dans tous ses possibles, et sur la longue résonance qu’elle persiste à avoir en nous." En montrant ses personnages transcender leur liaison dans un tableau, Céline Sciamma met en lumière la création féminine, ce qui rend son film plus moderne que jamais. Il se murmure déjà qu’il aurait de fortes chances de figurer au palmarès.

14 episodes