Artwork

Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.
Player FM - Application Podcast
Mettez-vous hors ligne avec l'application Player FM !

Guerre d'Ukraine : le réveil européen face au possible abandon des Américains

50:00
 
Partager
 

Manage episode 402712852 series 65224
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Ce 24 février 2024, la guerre d’Ukraine entre dans sa troisième année. Et de l’avis général, 2024 sera une année très difficile pour les Ukrainiens face à la Russie. Pas une pièce d’armement américain n’a été livrée à Kiev depuis deux mois, la Maison Blanche se heurtant au blocage des Républicains pour voter l’aide à l’Ukraine.

De leur côté, les Européens sont pris de court pour pouvoir apporter un soutien militaire complet à l’Ukraine. L’industrie peine à produire au niveau des besoins et gagner le volume que demande la situation sur le terrain. Et le terrain, ce sont 1 200 kilomètres de ligne de front à défendre. Une course contre-la-montre est engagée pour fournir à l’Ukraine les munitions qui lui manquent et les équipements de défense antiaérienne. On estime désormais que les artilleurs ukrainiens détiennent huit fois moins de munitions que les forces russes. Les Russes qui ont notamment bénéficié, cet été, de la livraison de plus d’un million d’obus nord-coréens.

2024, année critique

Moscou se veut présente sur de nombreux théâtres, y compris, bien sûr, celui de la communication. Pas un hasard de calendrier, le jour choisi par la Russie pour annoncer le décès d’Alexeï Navalny. Le 16 février marquait l’ouverture de la 60è édition de la Conférence de Munich sur la sécurité – le grand rendez-vous transatlantique sur les affaires stratégiques – et la visite à Berlin et Paris du président ukrainien pour la signature de deux accords bilatéraux en matière de sécurité avec la France et l’Allemagne.

L’Europe est-elle capable de faire face seule en cas de défaut prolongé de l’allié américain ? Et puisque, à l’évidence, elle ne l’est pas, comment peut-elle s’y préparer ? La question a occupé tous les esprits à Munich face à l’urgence de la situation et la crainte que la question ne soit déjà trop tardive.

Invités :

  • Jean-Pierre Maulny, spécialiste des questions de défense et directeur adjoint de l’Iris
  • Nicolas Tenzer, expert des questions stratégiques. Auteur du blog Tenzer Strategics. Dernier ouvrage, Notre guerre. Le crime et l’oubli : pour une pensée stratégique, aux éditions de l’Observatoire.

À écouter aussiAlexeï Navalny, le martyr russe

  continue reading

718 episodes

Artwork
iconPartager
 
Manage episode 402712852 series 65224
Contenu fourni par France Médias Monde. Tout le contenu du podcast, y compris les épisodes, les graphiques et les descriptions de podcast, est téléchargé et fourni directement par France Médias Monde ou son partenaire de plateforme de podcast. Si vous pensez que quelqu'un utilise votre œuvre protégée sans votre autorisation, vous pouvez suivre le processus décrit ici https://fr.player.fm/legal.

Ce 24 février 2024, la guerre d’Ukraine entre dans sa troisième année. Et de l’avis général, 2024 sera une année très difficile pour les Ukrainiens face à la Russie. Pas une pièce d’armement américain n’a été livrée à Kiev depuis deux mois, la Maison Blanche se heurtant au blocage des Républicains pour voter l’aide à l’Ukraine.

De leur côté, les Européens sont pris de court pour pouvoir apporter un soutien militaire complet à l’Ukraine. L’industrie peine à produire au niveau des besoins et gagner le volume que demande la situation sur le terrain. Et le terrain, ce sont 1 200 kilomètres de ligne de front à défendre. Une course contre-la-montre est engagée pour fournir à l’Ukraine les munitions qui lui manquent et les équipements de défense antiaérienne. On estime désormais que les artilleurs ukrainiens détiennent huit fois moins de munitions que les forces russes. Les Russes qui ont notamment bénéficié, cet été, de la livraison de plus d’un million d’obus nord-coréens.

2024, année critique

Moscou se veut présente sur de nombreux théâtres, y compris, bien sûr, celui de la communication. Pas un hasard de calendrier, le jour choisi par la Russie pour annoncer le décès d’Alexeï Navalny. Le 16 février marquait l’ouverture de la 60è édition de la Conférence de Munich sur la sécurité – le grand rendez-vous transatlantique sur les affaires stratégiques – et la visite à Berlin et Paris du président ukrainien pour la signature de deux accords bilatéraux en matière de sécurité avec la France et l’Allemagne.

L’Europe est-elle capable de faire face seule en cas de défaut prolongé de l’allié américain ? Et puisque, à l’évidence, elle ne l’est pas, comment peut-elle s’y préparer ? La question a occupé tous les esprits à Munich face à l’urgence de la situation et la crainte que la question ne soit déjà trop tardive.

Invités :

  • Jean-Pierre Maulny, spécialiste des questions de défense et directeur adjoint de l’Iris
  • Nicolas Tenzer, expert des questions stratégiques. Auteur du blog Tenzer Strategics. Dernier ouvrage, Notre guerre. Le crime et l’oubli : pour une pensée stratégique, aux éditions de l’Observatoire.

À écouter aussiAlexeï Navalny, le martyr russe

  continue reading

718 episodes

Tous les épisodes

×
 
Loading …

Bienvenue sur Lecteur FM!

Lecteur FM recherche sur Internet des podcasts de haute qualité que vous pourrez apprécier dès maintenant. C'est la meilleure application de podcast et fonctionne sur Android, iPhone et le Web. Inscrivez-vous pour synchroniser les abonnements sur tous les appareils.

 

Guide de référence rapide