Queer ou pas? ... la Ville de Québec

10:37
 
Partager
 

Manage episode 261632836 series 2672236
Par Gay Voyageur, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
C’est une grande question! Est-ce que la Ville de Québec est une destination gay friendly? La réponse est difficile à y répondre. Il faut faire une grande distinction entre une destination touristique et une destination gay friendly. Je crois que l’on va tous s’entendre sur le fait que la Ville de Québec est une destination touristique incontournable à travers le monde. Elle est même souvent l’image emblématique du Canada. Québec a remporté beaucoup de prix concernant sa destination. - 2019 : 23e plus belles villes du monde selon FlightNetword - 2019 : La meilleure destination du Canada et de la Nouvelle-Angleterre selon le Porthole Cruise Magazine - 2019 : 3e plus belles petites villes au monde selon Nast Traveler et 8e meilleures villes du monde et j’en passe. Régulièrement, la ville est citée comme une destination touristique majeure. « L'accent d'Amérique », slogan de la ville représente bien son caractère unique avec Montréal ou les autres grandes villes du Canada et de l’Amérique. Cette distinction attire des milliers de touristes chaque année. Du côté gay friendly, la Ville de Québec est tout autre! Montréal vole la vedette depuis longtemps avec ses bars, son quartier gay, ses restaurants et les autres établissements spécialisés. Petit à petit, Québec offre de moins en moins d’établissements pour les homosexuels. Pensons à la boutique de sous-vêtements Un Style de Vie, ou encore à un restaurant dont je ne me souviens plus du nom, le bar gay Le Ballon Rouge puis le Zazou ont tour à tour fermé leurs portes. Aujourd’hui, on compte un seul bar gay à Québec : le bar le Drague. Ouvert depuis « toujours », c’est le rendez-vous pour les touristes homosexuels et les locaux qui souhaitent danser et se rencontrer. Toutefois, Québec vit une véritable crise en matière de discothèque. C’est une véritable denrée rare et le bar le Drague n’échappe pas à ce phénomène qui fait que les gens désertent les lieux de rassemblement de type nightclub tel que l’on a pu le connaître dans les années 90 et 2000. Il faut dire que les applications de rencontres et internet ont changé le visage même de la scène gay de Québec. Je me souviens à une certaine époque qu’on parlait du quartier St-Jean-Baptiste comme étant le quartier gay de Québec. Je ne crois plus qu’on peut dire que ce quartier est celui des homosexuels comme il y a à Paris avec le Marais, à Montréal avec son Village gai ou encore Barcelone avec son Eixample. C’est vrai! C’est dans ce quartier que l’on retrouve notamment le bar Le Drague et potentiellement plus d’homosexuels qui y vivent, toutefois, le quartier St-Jean-Baptiste a grandement changé depuis. La scène gay de Québec, c’est aussi sa gay pride. Petite diront certains, mais bien agréable. La Fête Arc-en-ciel qui se tient durant le long week-end de la fête du Travail (fin août ou début septembre), est l’événement le plus gay friendly de la Ville de Québec. J’aime marcher dans les rues de Québec pour parler aux gens qui s’y retrouvent. La rue Saint-Augustin où se trouve le bar Le Drague se transforme et il est fort intéressant d’y passer un moment entre amis s’il fait beau. Du côté des saunas, Québec se démarque. Est-ce la capitale du sauna du Canada par son nombre d’habitants? Je n’ai pas fait la statistique! La ville compte un bar et trois saunas. Étrange non? Je ne connais peu ce milieu et je ne me suis jamais vraiment intéressé. Si le quartier gay de Québec n’a pas survécu à l’arriver des applications de rencontre, les saunas si. Est-ce à cause de la clientèle qui y va? Je ne sais pas. Forcer d’admettre qu’ils sont toujours présents. Est-ce que ça sera encore le cas dans 10 ou 15 ans? L’avenir nous le dira! Gay Voyageur : www.gayvoyageur.com

25 episodes