Lucie Basch - La lutte anti-gaspi, l'entreprise libérée et la mise en commun des idées

41:14
 
Partager
 

Manage episode 210056996 series 2299759
Par Fréquence Tournesol, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Lucie, c’est l’incarnation du dynamisme. Et Too Good To Go, à l’image de sa créatrice reflète ce dynamisme : Too Good To Go existe depuis presque 2 ans, et a déjà 30 salariés. Lucie nous parle de la croissance de Too Good To Go, de l’importance d’unir ses forces quand on a une bonne idée en commun. Elle évoque aussi sa conviction que l’industrie agro-alimentaire doit changer pour s’adapter à la prise de conscience collective qu’il faut changer nos modes de production, au risque de mourir. Sur une note plus personnelle, elle nous parle de son expérience en Norvège, qui lui a permis bien sûr de connaître une autre culture, mais aussi de comprendre les spécificités de la culture française. Rectifications : - Too Good To Go Norvège a été lancé à deux : Lucie Basch et un associé - En 2018, Too Good To Go est présent dans 60 villes en France, plus de 1 million de personnes on téléchargé l’appication. Plus de 3000 commerçants sont partenaires et plus de 800 000 repas ont été sauvés. Focus : - L’entreprise libérée, une réponse à une croissance très rapide : 7’29’’ - Vivre à l’étranger nous en apprend aussi sur notre culture : 30’19’’ - Une idée n’est rien tant qu’elle ne sort pas de notre tête : 32’21’’ Références: - Site de Too Good To Go : https://toogoodtogo.fr Blog: https://toogoodtogo.fr/blog - PHENIX aide les entreprises à réduire le gaspillage en réveillant le potentiel de leurs déchets. En savoir plus : http://www.wearephenix.com - Make Sense est d’abord communauté créée en 2011 dont le but est de résoudre les défis sociaux et environnementaux de notre époque, notamment en aidant les entrepreneurs sociaux par le partage de leurs connaissances. Make Sense a désormais un incubateur, Sense Cube, qui accompagne les entrepreneurs sociaux. En savoir plus : https://makesense.org - Smart Food Paris : Incubateur créé en 2016 qui aide les start-ups de la foodtech, lancé par la mairie de Paris et soutenu par notamment Carrefour et Danone. - Entreprise libérée: entreprise où les salariés sont libres et responsables d’entreprendre toutes les actions qui sont bonnes pour l’entreprise. L’objectif c’est que les salariés, soient plus responsabilisés, plus efficaces et plus investis dans l'entreprise. Cela passe souvent par une organisation avec moins de contrôle interne et plus plate. En savoir plus : Liberté & Cie de Isaac Getz et Brian Carney - Quelques chiffres sur le gaspillage alimentaire : Chaque année, ce sont 1,3 milliards de tonnes de nourritures qui sont jetées ou perdues sur l’ensemble du globe : cette masse correspond à 1/3 des aliments que l’on produit sur la planète. En France, on gaspille 10 millions de tonnes chaque année si l’on additionne la production, la distribution, la restauration et les foyers. À la maison et en moyenne, on parvient à gaspiller 29 kg par personne, dont 7kg de produits toujours emballés. 33% du gaspillage alimentaire a lieu lors de l'étape consommation. - Quelques chiffres sur les entrepreneuses : 36% des entrepreneurs sont des femmes. Elles sont souvent à la tête de TPE. Les entreprises ont en moyenne 1,9 salariés. En 2015, 18 % des start-up sont dirigées par une femme, contre 10 % en 2012. Autres références : Produit en vrac, circuit court

22 episodes