Marine M. : je suis tombée amoureuse d'une petite ville américaine, Buffalo

1:04:00
 
Partager
 

Manage episode 331526059 series 2553634
Par French Morning, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Pour ce nouvel épisode, Anne-Fleur a rendez-vous dans un petit café du quartier de Bidwell, au cœur de Buffalo, pour évoquer les 7 dernières années que Marine Maio a passé dans la ville. L'histoire de son arrivée à elle seule vaut le détour : imaginez avoir vendu voitures et appart, avoir posé votre démission prêt pour votre nouvelle vie ... pour voir quelques mois plus tard votre visa refusé. Vivre à l'étranger, Marine y a pensé mais sans jamais réellement l'envisager. Pourtant elle nous parle aujourd'hui bien depuis Buffalo, cette petite ville nichée au Nord Ouest de l'état de New York, à quelques kilomètres du Canada.


--

L’épisode d’aujourd’hui vous amène dans la petite ville américaine, si chère à mon coeur qu’est Buffalo. Buffalo, c’est une ville de la taille de Paris, mais pas aussi densément peuplée, logée entre deux des grands lacs du nord des Etats-Unis et l’on appelle “the city of good neighbors”, la ville des gentils voisins. Là vous vous dites, "ouais ouais, et c’est aussi la ville de la fusillade dans le supermarché d’il y a quelques semaines". Oui, vous avez raison. Cette fusillade m’a profondément choquée, tout comme vous j’en suis sûre. Les Etats-Unis, ce pays que j’aime tant ont un problème qui s’il n’est pas nouveau est mouvant et progresse avec l’accès et l’utilisation des armes à feu. Je parle en mon nom propre quand je dis qu’il est grand temps que cet accès soit légiféré, et je garde en tête ces personnes abattues dans un supermarché alors qu’elles faisaient tranquillement leurs courses seules ou en famille. Oui, il est temps que les choses changent. Vous allez l’entendre, cet episode a été enregistré deux mois avant ces évènements. alors peut-être que la conversation va vous sembler anormalement légère. Maintenant vous savez pourquoi. J’ai choisi de diffuser cet episode maintenant malgré tout, car fort heureusement une ville ne se resume pas à ses drames, meme si ceux ci l’affectent et la façonne. J’espère qu’au travers de cet episode vous comprendrez aussi mon attachement a cette ville, méconnue que j’aime tant.
Anne-Fleur

Retrouvez tous les épisodes, découvrez l'équipe et la mission du podcast, ainsi que tous les liens pour nous retrouver sur toutes les plateformes sur le site www.frenchexpatpodcast.com/


Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux :

Production :



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

178 episodes