La radicalité est obligatoire (avec Isabelle Attard)

1:32:27
 
Partager
 

Manage episode 238917037 series 2527225
Par floraisons, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

À quoi sert l’Assemblée Nationale ? Qui détient réellement le pouvoir ? Qui fait la loi ? Qu’est-ce qui cloche avec les élections et la représentation ? Qu’est-ce que l’Anarchie ?

Pour ce podcast, nous avons fait le voyage jusque chez une personne qu’on avait très très envie de rencontrer, et qu’on remercie pour son accueil. Nous rencontrons Isabelle Attard, qui a travaillé comme députée française écologiste de 2012 à 2017 et qui prépare la sortie de son livre Comment je suis devenue anarchiste qui paraîtra en septembre 2019.

Cette discussion est organisée en deux parties, dans un premier temps plutôt consacré à l’antiparlementarisme, la critique du système représentatif, et dans un second temps au biocentrisme, et la critique de la civilisation. Comment Isabelle Attard est-elle passée d’archéozoologue, de directrice de musée à députée puis à anarchiste ? Elle nous décrit ici la façon dont le pouvoir corrompt, son parcours personnel, ses illusions, ses déceptions, les compromissions, les mensonges, les mécanismes du pouvoir, le mythe du progrès, la déconstruction de son regard sur la démocratie représentative. Elle affirme avoir brassé de l’air à l’Assemblée Nationale avec son groupe parlementaire pour de bien maigres résultats dans une situation d’urgence écologique où la civilisation industrielle et le patriarcat rendent « verte » la destruction du vivant. Selon Isabelle, le peu de radicalité et de féminisme dans le mouvement écolo est navrant.

L’Anarchie, permet la remise en cause de toutes les formes de dominations et de trouver la juste place de l’espèce humaine au sein de la communauté du vivant. Aujourd’hui la radicalité est obligatoire parce que sinon on fait une réflexion qui ne va pas jusqu’au bout et on ne pourra jamais évoluer dans un sens positif. Cette remise en cause philosophique et politique est belle et c’est même certainement notre seule source d’espoir.

Lire l’article sur le blog : https://www.floraisons.blog/post/186537755343/

Avec les musiques de L’École du chat noir et Ödland, Notre grand drapeau noir.

Sources

ALEXANDER Samuel, Entropia, La vie au-delà de la civilisation industriell, Éditions Libre & Solidaire 2017

BAKOUNINE Michel, Dieu et l’État, Éditions Mille et une nuits 2000

BOOKCHIN Murray, Pouvoir de détruire, pouvoir de créer. Vers une écologie sociale et libertaire, Éditions L’échapée 2019

BOUHET Vivient, L’antiparlementairisme des anarchistes au moment de l’affaire de Panama. https://www.cairn.info/revue-parlements1-2013-3-page-73.htm#no12

BROWN Jordan, Oubliez les douches courtes https://youtu.be/QqnC2avyNAk

BRUNEL Camille, La guérilla des animaux, Alma Éditeur 2018

COMITÉ INVISIBLE, Maintenant, Édition La Fabrique 2017

KROPOTKINE Pierre-Alexandre, L’entraide, un facteur de l’évolution, Éditions Ecosociete 2005

MALATESTA Errico, L’anarchie,Éditions Lux 2018

MC BAY Aric, Full Spectrum Resistance, Seven stories press 2019

QUINN Daniel, Ishmael, L’homme une fois disparu, y aura-t-il un espoir pour le gorille ? Éditions Libre 2018

ZERZAN John, Aux sources de l’aliénation, Éditions L’insomniaque 1999

--- Send in a voice message: https://anchor.fm/floraisons/message

37 episodes