La Police tue (avec Assa Traoré)

44:58
 
Partager
 

Manage episode 248778373 series 2527225
Par floraisons, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Si l'un ou l'une d'entre nous est esclave, alors nous sommes toutes et tous des esclaves. L'écologie que nous défendons doit être férocement anticapitaliste, anarchiste, féministe, antiraciste, antispéciste et décoloniale.

Si vous suivez notre podcast, vous avez remarqué dans notre générique de fin, à la fin de chaque épisode une voix qui s'élève parmi les autres, une voix pour la justice, pour le droit de vivre dignement, une voix forte, poignante, émouvante. Cette voix, c’est celle d'une grande sœur qui est entrée en résistance contre l'oppression d'un système injuste, c'est celle d'Assa Traoré, qui est engagée dans la lutte "La Vérité et Justice pour Adama" depuis 2016 avec courage et détermination. Pour le dernier épisode de la saison 1 de floraisons, nous avons eu la chance de pouvoir rencontrer Assa Traoré et le Comité Vérité et Justice pour Adama à la Fête de l’Humanité au mois de Septembre 2019. Nous avons discuté de violence, de racisme, de lutte, et de solidarité.

Une victime de la police, ce n'est pas seulement un chiffre, il y a des personnes derrière, il y a des parents, il y a des ami·es. Comme le dit Assa Traoré, elle ne se bat pas contre des personnes mais contre des institutions, une révolte contre des systèmes qui nous oppressent. En ça elle est résistante et nous ne pouvons qu'être solidaire avec elle, lui apporter un soutien sans faille. On ne va certainement pas toutes et tous converger au sein d'un grand groupe, ou d'une grande organisation commune, dans une seule et même lutte. Nous ne subissons pas toutes et tous les mêmes oppressions, il y a des dominations dont on ne peut pas faire l'expérience personnellement. En revanche on peut se soutenir les un·es et le autres dans des luttes différentes contre globalement un ennemi commun (par exemple le capitalisme, le patriarcat, la civilisation occidentale et ses valeurs). Et c'est en ça que nous nous déclarons solidaires de la famille Traoré pour renverser un ordre injuste.

Assa, ils ont fait de toi une guerrière, il ont fait de la famille Traoré des guerriers. Une guerre est menée contre le vivant, contre les pauvres, contre les femmes, contre les Noir·es et les Arabes, et contre les plus faibles, contre celles et ceux que le Pouvoir considère comme n'étant rien. C'est ce regard là que nous aimerions porter au sein du mouvement écologiste pour qu’il soit à la hauteur des enjeux. Un regard de résistance contre les institutions qui maintiennent l'oppression, comme le capitalisme, comme le patriarcat ou comme la civilisation industrielle.

Et si la majorité des écolos passaient maintenant à la riposte et disaient "Ils ont fait de nous des guerriers, des guerrières » ? Qu’est-ce que ça donnerait ? Si les écolos disaient « Les industriels, les capitalistes et les gouvernements ont déclaré la guerre au monde vivant, ils ont fait de nous des éco-guerriers" ? On aimerait bien voir ça, nous avons besoin de réfléchir et agir en guerrières et guerriers, tout en restant solidaires des plus opprimé·es. Il n’y a maintenant que deux choix possibles :
• Continuer jusqu’au désastre total
• Casser, démanteler intégralement la civilisation industrielle, militaire, capitaliste, patriarcale, coloniale, spéciste.
La riposte est nécessaire, la victoire est possible.

--- Send in a voice message: https://anchor.fm/floraisons/message

36 episodes