(112) Le syndrome de la bonne élève

11:47
 
Partager
 

Manage episode 277710177 series 2431536
Par Jenny Chammas, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

Êtes-vous du genre à vouloir faire les choses parfaitement ?

Êtes-vous dans l’attente de la reconnaissance de personnes que vous pensez supérieures ?

Stressez-vous quand vous avez fait une présentation ou rendu un projet que vous jugez moyen ?

Êtes-vous au fond du seau quand vous faites une erreur ?

Je suis prête à parier que vous êtes nombreuses à vous reconnaître. Dans ce cas, pas de doute… vous avez le syndrome de la bonne élève.

Pas de panique, il ne s’agit pas d’une maladie !

Il faut même avouer qu’il présente un avantage de taille : on est généralement très attractive pour le marché du travail. Car une bonne élève est quelqu’un de fiable, de régulier, avec une force de travail développée. Elle crée des résultats rapides. Il est d’ailleurs fréquent qu’elle atteigne des postes de management dès le début de sa carrière.

En revanche, les problèmes de la bonne élève se révèlent un peu plus tard, lorsqu’elle atteint des postes plus élevés et qu’elle doit véritablement exercer son leadership. Son syndrome la rattrape alors, et peut entraver le développement de sa carrière, ou tout du moins son épanouissement professionnel et personnel.

Car plus on avance dans le leadership, moins il y a de formules toutes faites ou de “bons points” distribués par sa hiérarchie. Face à cela, la bonne élève panique : elle ne sait pas comment faire. Elle a peur de se tromper. Elle ne reçoit pas les félicitations escomptées. Résultat : cela génère beaucoup d’inconfort et de stress.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez changer les choses. Vous pouvez hacker votre cerveau et faire de vous-même une cancre lorsque cela est nécessaire. Car je vous l’affirme : il est nécessaire d’être moins bonne élève pour mieux leader.

Cela vous paraît paradoxal ? Écoutez l’épisode pour comprendre pourquoi cela ne l’est pas.

Je vous explique tout sur :

  • les origines du syndrome de la bonne élève
  • les 4 raisons pour lesquelles il vous empêche d’exercer pleinement votre leadership
  • les outils à mettre en place pour dépasser ce syndrome.

Bonne écoute !

***** TRAVAILLER AVEC JENNY : Si vous souhaitez que nous discutions de votre problématique et du travail qu’on pourrait faire ensemble, cliquez ici. Inscrivez-vous à la newsletter de Femme Ambitieuse en cliquant sur ce lien. réalisé par Arnaud S. | musique-imaginaire.com

124 episodes