Book Club 7# La journée sans écran

7:00
 
Partager
 

Manage episode 317232926 series 2802902
Par Sophie Gareau, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.

La journée sans écran, par Emmanuelle Petit, illustré par Ana Duna, aux éditions Fleurius pour les 6/9 ans.
C’était un samedi et il avait commencé comme tous les samedis de ma vie. Ça sentait bon le chocolat chaud et le pain grillé, et maman allait appeler de sa voix mélodieuse :
- Le petit-déjeuner est servi…
Quand soudain son téléphone a fait bip-bip et le monde s’est arrêté de tourner :
- Ma copine Sylvie a posté une vidéo de koala sur Chatbook… Oh qu’il est mignoooon !
Alors soudain j’ai vu rouge. J’en ai assez, moi, de manger du pain brûlé et du chocolat refroidi tous les samedis matins. J’ai crié :
- STOP ! Ça suffit ! Je déclare ouverte la JOURNÉE SANS ECRAN !
Les parents ont boudé pendant tout le petit-déjeuner mais mon frère et moi, nous n’avons prêté aucune attention à leurs jérémiades !"
Rien à voir avec de la culpabilité ou à de l’autorité, vos enfants ont besoins que vous décrochiez de vos objets connectés !
Les enfants comme les parents sont des personnes responsables conscientes de leurs besoins et soucieuses de leur bien-être.
Limiter le temps devant les écrans ne suffit pas. Il faut en famille faire un choix adapté à chacun. Et s’assurer que ce choix est respecté par tout le monde. Si ce choix est fait de façon unilatérale ca ne marche pas !
Tout d’abord, la Capacité d’expression me semble essentielle. Un enfant doit tout simplement exprimer ses émotions, ses sentiments et ses idées. Cela implique de lui consacrer du temps pour échanger et partager, en se réservant tous les jours un temps à converser avec son enfant et à l’écouter.
Que faire du jugement critique dans cette société de communication ou la publicité est devenue omniprésente et de plus en plus séduisante pour des enfants dont le jugement critique pas encore exercé deviennent des proies faciles pour l’industrie du marketing. La télévision n’influence pas que durant les messages publicitaires, le contenu des émissions est lui-même axé impérativement sur l’audimat maximum.
L’empathie est importante pour ne pas désensibiliser les jeunes face à l’exposition fréquente et massive à la violence physique ou verbale. Exercer chez les enfants l’attention aux autres et valoriser la capacité de leur venir en aide est essentielle.
Se reconnecter à ses enfants et à ses proches me semble la porte d’entrée pour se retrouver, partager et entretenir notre lien entre humain.
Rien que de mieux à faire qu’à augmenter le temps passé en famille, consacrer des activités physiques et sportives, augmenter du temps consacré à la lecture. Diminuer significativement les disputes à l’école et à la maison et les paroles méchantes. Tout le monde s’en ressent au travail comme à l’école et tout le monde redevient de meilleure humeur.

Support the show (https://www.helloasso.com/associations/family-ondes/adhesions/adhesion-2022)

23 episodes