Saison 2 - Ayme Argeles, Manager Confédération Construction Wallonne (#024)

31:10
 
Partager
 

Manage episode 253090982 series 2568853
Par Project ended, découvert par Player FM et notre communauté - Le copyright est détenu par l'éditeur, non par Player F, et l'audio est diffusé directement depuis ses serveurs. Appuyiez sur le bouton S'Abonner pour suivre les mises à jour sur Player FM, ou collez l'URL du flux dans d'autre applications de podcasts.
Il s’occupe des activités de lobbying (règlementation, anticipation de l’évolution du marché pour préparer les entreprises) et des services (juridiques, sociaux, formation, environnement et recrutement). Formé ingénieur agronome et éco conseiller dans l’environnement, il est conscient des enjeux sociétaux et du futur. Spécialiste en gestion des sols, il a été recruté par la Confédération qui cherchait un expert. Il met en pratique ce qu’il a appris depuis 15 ans dans cette ASBL.À mes débuts, précise-t-il, ce sont les prémices des règlementations environnementales (sols, performances énergétiques dans les bâtiments). Un bel enjeu aujourd’hui qui force l’intérêt des entreprises (sensibilisation et formation).Bon nombre de projets sont communs aux trois entités régionales, Bruxelles, Wallonie et Flandres. Des échanges de cultures inspirants, motivants qui permettent de dépasser certains clichés.Découvrez le concept de la Confédération : la RSE et ses échanges avec la France afin de connaître les besoins pour équiper, former les ouvriers ou les cadres, pour optimiser la rénovation énergétique.Tout partage est important !Apprenez ce qu’est un processus collaboratif.Et comment au sein des CSTC (centres scientifiques et techniques du secteur de la construction) les technologies numériques vont aider les entreprises pour relever le défi climatique.La Confédération a aussi un rôle éducatif. Elle attire les jeunes par une grande campagne positive qui parle des nouveaux métiers et de la formation en alternance.Sa vision pour les cinq prochaines années ?« L’objectif est d’arriver à maîtriser les coûts de la construction en intégrant les nouvelles technologies par une plus grande industrialisation du secteur (préfabrication), la maîtrise de la qualité qui passe par la formation des ouvriers et des cadres ».Son rêve ? Continuer à collaborer avec des partenaires (actuellement des projets européens au niveau de l’économie circulaire, de la récupération des matériaux), multiplier les formations des ouvriers, des cadres dans la performance énergétique des bâtiments.L’humain est toujours là, car sans lui il n’y a pas d’utilisation bénéfique de la technologie !

67 episodes